Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bruyères-Vosges

Bruyères-Vosges

Je développe ce blog depuis décembre 2005, afin de partager ma passion pour ma ville natale de Bruyères et ses environs. J'y présente photographies récentes et Cartes Postales Anciennes (CPA). J'y fais part de mes souvenirs et je décris des itinéraires de balade ainsi que les multiples sites touristiques à voir absolument. MES PHOTOGRAPHIES ET LES CPA DE MA COLLECTION NE SONT PAS LIBRES DE DROIT SAUF AUTORISATION QUE JE DONNERAIS SUR DEMANDE

Publié le par Philippe Poix
Publié dans : #Avison, #Mirador, #Panoramique, #Photos BRUYERES, #Place Stanislas, #Point de vue, #Usine, #bruyeres-vosges
Préambule

Vous avez pu constater une baisse d'activité très nette sur mon blog depuis l'année 2019, hormis la publication de quelques cartes postales anciennes acquises au fil du temps. J'ai eu l'occasion de m'en expliquer pour les personnes qui me suivent sur Facebook.
Depuis notre acquisition dans les Vosges, je ne suis pas revenu à BRUYÈRES car je voulais rester présent le plus possible à la maison pour pouvoir aider mon épouse atteinte d'une longue maladie qui a fini par l'emporter fin août de cette année. 

C'est très dur de vivre un tel bouleversement après quarante-quatre années de vie commune. Depuis fin octobre, je reprends progressivement goût à mes activités.
J'étais invité chez des amies Bruyéroises le  9 novembre dernier. Après avoir partagé un excellent repas du terroir qu'elles avaient préparé et passé un très bon moment ensemble, j'ai pris le chemin de l'Avison, muni de l'équipement photo que j'avais pris soin d'apporter.

Je profite de cette introduction pour dire à mes amis Bruyérois qui attendent mon retour, qu'ils ne s'impatientent pas. Je pense à eux et je les contacterai pour voir quand nous retrouver.

Revenons à l'Avison. Pourquoi aller à l'Avison l'après-midi alors que j'ai toujours écrit qu'il était préférable de s'y rendre le matin pour éviter le contre-jour ?
La raison sentimentale l'a emporté, l'Avison et son Mirador représentent pour moi la référence des montagnes Bruyéroises.

Et comme vous allez le voir, le soleil était déjà relativement bas car j'ai quitté mes amies à 15h10, le temps que je monte au Mirador je n'étais pas gêné par le soleil comme j'aurais pu l'être en plein été.

Le Quartier du Lavoir

Après avoir démarrer depuis l'hôpital, je fais un premier arrêt en arrivant à l'Avison, la vue sur le quartier du Lavoir, avec l'église, la colline du Château en arrière-plan qui masque partiellement la montagne de Buemont, est toujours aussi belle.

(Cliquer sur les images de cet article pour les agrandir)

Novembre 2022 : l'Avison pour mon retour à BRUYÈRES
Novembre 2022 : l'Avison pour mon retour à BRUYÈRES
Novembre 2022 : l'Avison pour mon retour à BRUYÈRES
L'Ogre de l'Avison

J'avais eu connaissance de son existence sur Facebook mais je ne l'avais jamais vu en vrai.

À peine au pied de l'Avison, me voici déjà arrivé au Mirador, je découvre cette belle sculpture sur bois mais je ne m'y attarde pas. Je veux rejoindre le Mirador le plus tôt possible.

Je reviendrai sur cette sculpture à mon retour.

Novembre 2022 : l'Avison pour mon retour à BRUYÈRES
Chemin faisant

Quelques photos prises au départ du chemin de l'Avison, le sous-bois est magnifique puis j'accélère le pas.

Novembre 2022 : l'Avison pour mon retour à BRUYÈRES
Novembre 2022 : l'Avison pour mon retour à BRUYÈRES

J'ai toujours été pressé d'arriver au bout du chemin côté versant Nord de l'Avison, pour retrouver la lumière aux Roches de l'Avison. Mais ces dernières sont dans l'ombre à cette heure déjà avancée dans la période de l'année. Je continue la montée en m'arrêtant le temps d'un photo, à l'escalier qui conduit à la Tête sculptée de l'Avison et au chemin de crête qui passe par l'ancien camp Romain.

J'approche du sommet de l'Avison, j'aperçois le mat télécommunication et ses antennes.

Novembre 2022 : l'Avison pour mon retour à BRUYÈRES
Novembre 2022 : l'Avison pour mon retour à BRUYÈRES
Novembre 2022 : l'Avison pour mon retour à BRUYÈRES
Novembre 2022 : l'Avison pour mon retour à BRUYÈRES
Le Mirador 

Arrivé au pied du Mirador, je recherche l'emplacement pour le photographier avec deux de ses façades éclairées par le soleil. Cet emplacement relativement proche de l'édifice et la courte focale utilisée conduisent à donner une allure pyramidale à la tour de l'Avison.

Novembre 2022 : l'Avison pour mon retour à BRUYÈRES
Novembre 2022 : l'Avison pour mon retour à BRUYÈRES
Le Mirador, point de vue unique sur BRUYÈRES et ses environs

Après cette photo du Mirador, je n'ai qu'une hâte, celle de monter à son sommet.

De l'Helledraye à Pointhaie en passant par la colline du Château, le Buemont et Fouchon
Novembre 2022 : l'Avison pour mon retour à BRUYÈRES
Novembre 2022 : l'Avison pour mon retour à BRUYÈRES
Novembre 2022 : l'Avison pour mon retour à BRUYÈRES
Novembre 2022 : l'Avison pour mon retour à BRUYÈRES
L'église Notre Dame de l'Assomption
Novembre 2022 : l'Avison pour mon retour à BRUYÈRES
Novembre 2022 : l'Avison pour mon retour à BRUYÈRES
L'Hôpital
Novembre 2022 : l'Avison pour mon retour à BRUYÈRES
Du côté de la Place Stanislas
Novembre 2022 : l'Avison pour mon retour à BRUYÈRES
Novembre 2022 : l'Avison pour mon retour à BRUYÈRES
Novembre 2022 : l'Avison pour mon retour à BRUYÈRES
Le retour du train à BRUYÈRES

À l'époque de la fermeture de la ligne pour travaux avant remise en service, j'étais sceptique pensant que le service de cars mis en place se substituerais définitivement au trafic ferroviaire. BRUYÈRES sans train, pour moi ne serait plus BRUYÈRES.

Le projet a cependant suivi son cours. Après des travaux d'infrastructure, la ligne a été réouverte au trafic voyageur.
Depuis le Mirador, j'ai pu saisir cette arrivée d'un TER en provenance de SAINT-DIÉ.

Si je puis exprimer un avis, il serait judicieux de desservir certaines gares intermédiaires qui ne le sont plus depuis la réouverture de la ligne.

À l'occasion, je ferai un aller et retour ÉPINAL - BRUYÈRES pour redécouvrir la ligne.

Novembre 2022 : l'Avison pour mon retour à BRUYÈRES
Novembre 2022 : l'Avison pour mon retour à BRUYÈRES
Novembre 2022 : l'Avison pour mon retour à BRUYÈRES
Du côté du Cimetière et de la maison de Retraite

La vue sur le bâtiment initial de la maison de retraite est maintenant partiellement masquée par les arbres.

Au cimetière, vous pouvez apercevoir le carré militaire nouvellement aménagé, une belle pelouse a remplacé les gravillons.

À mon retour sur le parking de l'hôpital, je passerai me recueillir sur les deux tombes familiales.

Novembre 2022 : l'Avison pour mon retour à BRUYÈRES
Du côté de la base de l'Helledraye et du quartier du Hallier
Novembre 2022 : l'Avison pour mon retour à BRUYÈRES
Novembre 2022 : l'Avison pour mon retour à BRUYÈRES
Novembre 2022 : l'Avison pour mon retour à BRUYÈRES
Les activités industrielles à LAVAL SUR VOLOGNE

Bien des sites industriels ont fermé dans les Vosges, comme les filatures. Il est rassurant de voir ces panaches qui s'élèvent des usines de LAVAL SUR VOLOGNE en témoignant de l'activité industrielle.

Novembre 2022 : l'Avison pour mon retour à BRUYÈRES
Contre-jour en forêt
Novembre 2022 : l'Avison pour mon retour à BRUYÈRES
Novembre 2022 : l'Avison pour mon retour à BRUYÈRES
Novembre 2022 : l'Avison pour mon retour à BRUYÈRES
Les couleurs chaudes de la forêt

Alors que je me rapproche de la base de l'Avison, il n'est pas loin de 17h00. Le soleil déjà très bas donne à la forêt une lumière et un rendu de couleurs chaudes, du plus bel effet.

Novembre 2022 : l'Avison pour mon retour à BRUYÈRES
Novembre 2022 : l'Avison pour mon retour à BRUYÈRES
Novembre 2022 : l'Avison pour mon retour à BRUYÈRES
Retour à l'Ogre de l'Avison

Voilà une idée originale, toutes mes félicitations au sculpteur.

Novembre 2022 : l'Avison pour mon retour à BRUYÈRES
Novembre 2022 : l'Avison pour mon retour à BRUYÈRES
Novembre 2022 : l'Avison pour mon retour à BRUYÈRES
Détail des sculptures
Novembre 2022 : l'Avison pour mon retour à BRUYÈRES
Novembre 2022 : l'Avison pour mon retour à BRUYÈRES
Novembre 2022 : l'Avison pour mon retour à BRUYÈRES
Novembre 2022 : l'Avison pour mon retour à BRUYÈRES

J'aurais aimé pouvoir terminer ma balade en passant par la Chapelle de la Roche, faire l'aller et retour à la Fontaine Saint-Georges mais la nuit tombante à 17h00 n'aurait pas été très compatible avec la photographie.

Ce n'est que partie remise. J'aurai bien l'occasion de reprogrammer des venues à BRUYÈRES pour actualiser mes photos. Certaines datant déjà des années 2005 à 2015, méritent en effet de l'être.
Cependant les souvenirs de jeunesse que j'ai déjà exprimés par le passé depuis la création du blog en 2005, restent intacts.

Mes nouveaux articles seront donc essentiellement des résumés photographiques de mes balades Bruyéroises à venir.

Ma prochaine sortie je pense sera pour aller à l'Helledraye, dite "Montagne des Fourmis" qui offre un autre point de vue unique sur BRUYÈRES.

En publiant ces nouvelles photographies, j'ai une pensée émue pour Bernard HANS, photographe professionnel Bruyérois de talent qui n'hésitais pas à me complimenter sur la qualité de mes photographies et de mes publications. C'était pour moi une stimulation à vouloir toujours mieux faire. Hélas la maladie l'a emporté comme elle a emporté mon épouse. J'aurai toujours une pensée pour lui en parcourant de nouveau BRUYÈRES et ses forêts.

Je vous remercie de m'avoir lu et à bientôt pour d'autres publications.

Vos commentaires sont les bienvenus

Voir les commentaires

Publié le par Philippe Poix
Publié dans : #CPA BRUYERES, #Place Stanislas, #Ecoles-Lycée

En février 2020, je fais l'acquisition de deux cartes postales anciennes. Elles en ont la taille mais d'aspect elles me font plus penser à des photographies. Elles ne sont pas légendées. C'est la raison pour laquelle je ne les appelle pas CPA dans la suite de mon article mais tout simplement "carte".

La première carte représente une manifestation importante devant le collège. Nous y voyons beaucoup de civils, des militaires, très certainement des Autorités une fanfare et au premier rang des jeunes qui portent un uniforme ressemblant à celui des Chasseurs Alpins. Leur large béret sombre est traversé par une bande blanche en son diamètre.

 

(Cliquer sur les images de l'article pour les agrandir)

(Cliquer sur les images de l'article pour les agrandir)

La deuxième carte est une vue animée de la Place Stanislas.

BRUYÈRES-VOSGES : quand des cartes-photo restent mystérieuses

Sur cette carte, nous pouvons voir de très jeunes en train de défiler, ils portent cette même tenue ressemblant à une tenue de Chasseur Alpin, que d'autres plus âgés qui sont au repos. 

Qui étaient ces jeunes ?

En agrandissant une partie de la première carte, nous pouvons lire sur le drapeau à gauche des quatre tambours, "aïque" de Laïque et "BRU" de BRUYÈRES. Ce serait donc une manifestation relative à la Jeunesse Laïque. 

 

BRUYÈRES-VOSGES : quand des cartes-photo restent mystérieuses

Une recherche sur le Web m'apprend que le Centenaire de la Jeunesse Laïque de BRUYÈRES, a été fêté du 23 septembre 2011 au 25 septembre 2011. Voir le lien ci-dessous

La Jeunesse Laïque de BRUYÈRES a donc été fondée en 1911. Ces deux cartes pourraient représenter une manifestation de la création ou d'anniversaire de la création de la Jeunesse Laïque de BRUYÈRES. 

Je parle au conditionnel, mes visiteurs comprendront que je n'ai aucune certitude.

Revenons sur un détail de la carte Place Stanislas.

BRUYÈRES-VOSGES : quand des cartes-photo restent mystérieuses

Nous pouvons voir que le kiosque à musique est uniquement composé de son soubassement. Il n'est pas encore équipé de son abat-son porté par 8 poteaux dont la pose a été terminée le 6 mai 1914. (Date source Site Racines de Bruyères et sa Région)

J'en déduis que la photo des deux cartes a été prise entre septembre 1911 et mai 1914.

L'association que je fais entre la Jeunesse Laïque et cette tenue, me rappelle une autre CPA de ma collection. Elle est titrée "BRUYÈRES-en-VOSGES Salle de Fête de la Jeunesse Laïque du Canton"

Voici cette CPA.

BRUYÈRES-VOSGES : quand des cartes-photo restent mystérieuses

Cette CPA est plus que troublante, des jeunes d'un certain âge portent la même tenue et tiennent un fusil. Ils entourent un officier je pense, qui tient son sabre. Nous voyons bien cette bande blanche sur le béret du deuxième à gauche.

Pourquoi ces hommes armés devant la salle des Fêtes de la Jeunesse Laïque ? Je n'ai pas la réponse. 

Mon raisonnement au sujet de ces deux cartes mystérieuses est-il bon ? je ne sais pas.

J'ai hésité à publier ces deux cartes mais j'ai fini par me dire que publier cet article incomplet serait peut-être le moyen de ne pas rester sans réponse à mes questions. 

J'invite toute personne qui pourrait répondre à mes interrogations, à bien vouloir faire part de ce qu'elle sait en ajoutant un commentaire à cet article. Je la remercie par avance. 

Quand le mystère s'éclaircit

De mon côté, je me suis replongé dans mes livres sur BRUYÈRES. Dans le livre "BRUYÈRES ENTRE MONTAGNE ET PLATEAU LORRAIN" de la Société Philomatique Vosgienne il est dit (je résume) page 303, que Les Jeunesses Laïques créées en 1911, se dotent d'une salle des fêtes rue Chanzy en 1912 qui devait être inaugurée par Raymond Poincaré lors de sa venue dans les Vosges. Ce dernier étant empêché par un deuil familial, ce sont les ministres Théodore Steeg (Intérieur) et Gabriel Guist’haut (Instruction publique) qui sont venus pour l'inauguration. Il se pourrait que les photos des deux cartes photos mystérieuses, aient été prises lors de cette inauguration. Page 304 il y a la reproduction d'une CPA identique à celle que je publie ici, elle est sous-titrée "La Salle Jules Ferry et un groupe de la Jeunesse Laïque". 

Après avoir partagé cet article sur mon profil Facebook, j'ai reçu 25 commentaires d'amis qui me donnaient des indications pour résoudre cette énigme. Parmi tous ces commentaires, François Mangin que je remercie, explique l'historique et le pourquoi de la création de la Jeunesse Laïque à BRUYÈRES. François Mangin a ensuite fait part de son explication sur le blog, en l'ajoutant sous forme de commentaire à cet article.

J'invite mes visiteurs à cliquer sur "Voir les commentaires" en fin d'article pour lire le commentaire de François Mangin. Vous saurez entre autres pourquoi les hommes qui posent devant la salle des fêtes de la Jeunesse Laïque sont armés d'un fusil.

__________________________

Je vous remercie pour votre visite et à bientôt pour d'autres publications sur Bruyères-Vosges.

 

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

Voir les commentaires

Publié le par Philippe Poix
Publié dans : #La Glacière, #CPA BRUYERES, #Neige, #Place Stanislas, #Pointhaie

Je trouve de moins en moins l'occasion d'acquérir de nouvelles cartes postales anciennes de BRUYÈRES pour enrichir ma collection. J'en ai tout de même trouvé quelques-unes ces derniers temps. Je les publie dans cet article.

La Place Stanislas

Cette CPA représente probablement un marché aux bestiaux sur la Place Stanislas. Vous remarquerez qu'il y avait sur la place à l'époque, ce que je pense être un abreuvoir pour les animaux.

(Cliquer sur l'image pour l'agrandir)

(Cliquer sur l'image pour l'agrandir)

La Carte des Vosges

Cette CPA n'est pas spécifique à BRUYÈRES mais elle est intéressante. Elle met en évidence l'évolution de la démographie, il y avait à l'époque 433 914 habitants dans les Vosges. En 2018 il y avait 366 112 habitants.

Pour BRUYÈRES, 4450 habitants à l'époque, 3078 en 2018.

Autre point caractéristique : les nombreuses lignes ferroviaires qu'il y avait à l'époque. Au passage je note que le tronçon GERBÉVILLER à RAMBERVILLERS ne figure pas sur cette CPA. Ce tronçon a été mis en service le 18 décembre 1911, la CPA est donc antérieure à cette date.

BRUYÈRES-VOSGES : quelques nouvelles CPA
BRUYÈRES-VOSGES : quelques nouvelles CPA
Le café-hôtel-restaurant de la Gare

Cette carte remise aux clients comportait une photo de l'établissement au recto et la note au verso. 

BRUYÈRES-VOSGES : quelques nouvelles CPA
BRUYÈRES-VOSGES : quelques nouvelles CPA
L'étang de la Glacière

La CPA titre "Bruyères - Vue sur le Lac".

Le fait de parler de lac à BRUYÈRES, c'est le Lac de Pointhaie qui vient tout de suite à l'esprit. Dans le cas présent, il s'agit de l'étang de la Glacière où la glace était extraite en hiver pour alimenter la brasserie. J'invite mes visiteurs à voir ou revoir l'article que j'avais publié le 18 juillet 2009 "BRUYERES-VOSGES : un accueil chaleureux à la Glacière". Il y a une CPA représentant l'extraction de la glace.

Sur cette nouvelle CPA, la vue est prise probablement de la route de VERVEZELLE ou du haut de la propriété de la Glacière. Nous avons en arrière-plan l'église de BRUYÈRES et la colline du Château.

 

BRUYÈRES-VOSGES : quelques nouvelles CPA
Les Sports d'Hiver à BRUYÈRES - Patinage - Côté Sud du lac de Pointhaie

Cette vue du Lac de Pointhaie est assez inhabituelle. Généralement le lac est plutôt photographié avec les montagnes de l'Avison, ou Fouchon, ou Pointhaie en toile de fond. Dans le cas présent c'est montagne du Buemont qui est en toile de fond.

Notons au passage la forme allongée du Buemont. Pour être allé plusieurs fois à la Roche de Buemont sans prendre de raccourci, on se rend bien compte de cette forme allongée en empruntant le chemin circulaire qui s'élève peu par rapport au point de départ après avoir fait un tour complet.

BRUYÈRES-VOSGES : quelques nouvelles CPA

__________________________

Je vous remercie pour votre visite et à bientôt pour d'autres publications sur Bruyères-Vosges.

 

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

Voir les commentaires

Publié le par Philippe Poix
Publié dans : #CPA + Photos BRUYERES, #bruyeres-vosges, #Hôpital

Depuis que je collectionne les cartes postales anciennes de BRUYÈRES, j'ai pris l'habitude de n'acheter que les CPA du début des années 1900. 
J'ai récemment fait une exception en achetant cette carte postale d'une vue aérienne en couleur de BRUYÈRES, avec l'Hôpital en premier plan.

Pourquoi cette exception ? En raison des jardins de l'Hôpital. Voici cette carte postale.

BRUYÈRES-VOSGES, les jardins de l'hôpital - Souvenirs

Ces jardins évoquent chez moi bien des souvenirs parce que mon père était jardinier avec deux collègues à l'hôpital. C'était l'époque où les légumes qui étaient préparés dans les cuisines de l'hôpital provenaient des jardins.

Je me rappelle comme si c'était hier, de la sœur Philomène qui était cheffe de cuisine.

Voici deux photos d'époque issues de l'album photo familial.
Mon père et un de ses deux collègues.

Je me rappelle ce motoculteur qui était dans la grange en bois des jardiniers.

BRUYÈRES-VOSGES, les jardins de l'hôpital - Souvenirs
BRUYÈRES-VOSGES, les jardins de l'hôpital - Souvenirs

Il y avait non seulement les jardins, mais aussi un élevage de lapins. Il y avait aussi des cochons qui mangeaient les restes de cuisine. Rien n'était perdu.

En plus des légumes, les jardiniers faisaient également des plants de fleurs pour l'ornement de l'hôpital.

Voici ce dont je me souviens des différentes parties de l'hôpital. Je ne suis plus très certain d'où étaient les cages à lapin.

BRUYÈRES-VOSGES, les jardins de l'hôpital - Souvenirs

Au tout début de ma jeunesse, nous avions un appartement au 1er étage de l'aile droite de l'Hôpital, juste à côté de celui du Père Vitu qui était aumônier de l'hôpital. Les toilettes étaient communes sur le palier, la salle de bains, c'était la cuvette. Je revois ces tomettes hexagonales de terre cuite rouge sur le sol de la cuisine -salle à manger. En 1960, nous quittions ce logement pour habiter un pavillon tout neuf que mes parents avaient fait construire. J'écris "avaient fait construire" mais en fait c'est mon père qui avait d'après les plans faits par Monsieur Baumann architecte, creusé le sol pour préparer les fondations réalisées par l'entreprise de maçonnerie, .

BRUYÈRES-VOSGES, les jardins de l'hôpital - Souvenirs

En 1960, nous découvrions le confort donné par nos parents, chacun sa chambre, les toilettes au rdc, une salle de bain avec sa baignoire et le chauffe-eau à bois-charbon. 

Pour revenir aux jardins de l'hôpital alors que nous vivions dans cette maison, je commençais à aider mon père pour lequel il n'était pas question de laisser de côté ses jardins du samedi soir jusqu'au lundi, ainsi que les jours fériés.

C'est alors que j'allais avec lui pour l'aider à déplacer ou ouvrir les châssis des couches si le soleil s'annonçait pour la journée, les remettre ou les fermer le soir, arroser. Au printemps pour anticiper les risques de gelée matinales, nous allions mettre des "paillassons" sur les châssis pour protéger les semis pendant la nuit et au lever du jour, il fallait ensuite les enlever pour la journée.

Bref, vous le voyez, beaucoup de bons souvenirs qui ont marqué ma jeunesse.

Les temps ont évolué comme dans tous les établissements hospitaliers la cuisine n'est plus faite sur place. À BRUYÈRES, des parkings, et plus récemment des extensions de bâtiments ont vu le jour.

Voici ma dernière photographie de l'hôpital prise depuis le Mirador.

BRUYÈRES-VOSGES, les jardins de l'hôpital - Souvenirs

Concernant l'évolution de l'hôpital, je vous invite à voir ou revoir l'article référencé ci-dessous que j'avais publié en août 2018.

__________________________

Je vous remercie pour votre visite et à bientôt pour d'autres publications sur Bruyères-Vosges.

 

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>

Galeries CPA - PHOTOS BRUYÈRES

01-L'Avison

 

02-La Basse de l'Âne - Le Buemont

 

03-Le Bayeux - La place Léopold - l'Hôtel de Ville

 

04-Les Casernes

 

05-La Chapelle de la Roche et la Fontaine Saint Georges

 

06-Le Château - La Chapelle Saint Blaise - La Cabée

 

07-Chemin de Fer

 

 

09-Commerces-Hôtels-Restaurants-Cafés

 

10-Défilés - Divers

 

11-Ecoles

 

12-Eglise

 

14-Les Etangs de Monplaisir et Pointhaie

 

Gérardmer, chars de la Fête des Jonquilles 2013

 

A voir dans les Vosges

Articles récents

UTILISATION DES PHOTOS

A l'exception de quelques photographies pour lesquelles je cite l'auteur qui m'autorise à les publier, je suis l'auteur de toutes les photographies que je présente sur BRUYÈRES-VOSGES.

Mes photographies ne sont pas libres de droit d'utilisation.

Toute personne désireuse d'utiliser une de mes photographies à des fins non commerciales, voudra bien m'en adresser la demande en utilisant le

Formulaire de contact (Cliquer sur le lien pour accéder au formulaire)

Je lui répondrai par courriel en lui demandant de préciser la source de la photo utilisée sous la forme :

" Photographie source blog

BRUYÈRES-VOSGES "

 http://www.bruyeres-vosges.fr/

Le demandeur auquel j'aurai accordé le droit d'utilisation pourra redimmensionner la photographie sans toutefois la recadrer.

Hébergé par Overblog