Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bruyères-Vosges

Bruyères-Vosges

Je développe ce blog depuis décembre 2005, afin de partager ma passion pour ma ville natale de Bruyères et ses environs. J'y présente photographies récentes et Cartes Postales Anciennes (CPA). J'y fais part de mes souvenirs et je décris des itinéraires de balade ainsi que les multiples sites touristiques à voir absolument. MES PHOTOGRAPHIES ET LES CPA DE MA COLLECTION NE SONT PAS LIBRES DE DROIT SAUF AUTORISATION QUE JE DONNERAIS SUR DEMANDE

Articles avec #cpa bruyeres catégorie

Publié le par Philippe Poix
Publié dans : #bruyeres-vosges, #CPA, #CPA BRUYERES, #Ferroviaire

J'ai récemment fait l'acquisition de deux cartes postales anciennes, l'une de la gare de BRUYÈRES, l'autre de la gare de LAVELINE-DEVANT-BRUYÈRES.

Voyons tout d'abord celle de la gare de BRUYÈRES.

CPA des gares de BRUYÈRES et LAVELINE-DEVANT-BRUYÈRES

Le jalon représente le point approximatif de prise de vue de la CPA

La vue de la CPA s'étend de la gare au Quartier Barbazan.
En premier plan, nous devinons le début de l'actuelle rue Charlemagne qui passe sur le pont route situé entre le tunnel et la gare. Les actuelles rue Curie et rue des Résistants.

En arrière-plan à droite, les casernes de l'Artillerie, Quartier Barbazan qui a été démoli pour faire place à une zone d'activité.

Une similitude entre cette CPA et la situation d'aujourd'hui, l'absence de construction sur le terrain situé à droite de l'actuelle rue des Résistants. Et pour cause, l'ancienne usine de la CIPA (FICOCIPA) qui occupait ce terrain vient d'être démolie ces jours derniers qui précèdent ma publication.

Sur le plan ferroviaire, au nombre de trains en gare, nous pouvons voir qu'il y avait à l'époque une activité ferroviaire voyageurs et marchandises importante.

Je me suis rapidement décidé à vouloir acquérir cette carte postale ancienne qui offre un point de vue sur la gare, différent de celui de toutes les CPA que j'ai déjà.

Voyons maintenant la CPA de la gare de LAVELINE-DEVANT-BRUYÈRES.

CPA des gares de BRUYÈRES et LAVELINE-DEVANT-BRUYÈRES

Trois voies principales à quai, un faisceau de voies de service, un train à quai, une locomotive fumante prête au départ, une autre locomotive sur voie en impasse, ça reflète bien l'activité ferroviaire intense qu'il y avait à cette époque à Laveline-devant-Bruyères. Notez en premier plan le remblai imposant qui sert de heurtoir en bout de voie en impasse.
Autre détail le signal "Carré" mécanique avec sa plaque à damier qui est parallèle à la voie ce qui signifie "carré ouvert". Un peu plus à gauche, la grue à eau qui permettait d'alimenter en eau les locomotives pour la production de la vapeur.

Il y a une différence surprenante entre les gares de LAVELINE-DEVANT-BRUYÈRES et BRUYÈRES : c'est la taille des abris voyageurs !

CPA des gares de BRUYÈRES et LAVELINE-DEVANT-BRUYÈRES

Il est difficile d'expliquer pourquoi il y avait une telle différence de confort pour les voyageurs entre les gares de BRUYÈRES et LAVELINE-DEVANT-BRUYÈRES.

Un visiteur aura peut-être une explication, je le remercie par avance de bien vouloir la donner en ajoutant un commentaire à cette publication.

La réponse ne s'est pas fait attendre, je vous invite à afficher les commentaires en cliquant sur "Voir les commentaires" en fin de publication et à lire l'hypothèse plausible émise par Antoine VERNIER que je remercie.

Merci de votre visite.

 

P.S. : les travaux de rénovation de la ligne Arches à Saint-Dié-des-Vosges vont "bon train", c'est bon signe pour la réouverture de ligne au service voyageurs

 

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

Voir les commentaires

Publié le par Philippe Poix
Publié dans : #CPA BRUYERES, #Fête

La Fête Foraine de BRUYÈRES pour petits et grands vient d'être inaugurée aujourd'hui 8 août 2020. Elle se tient sur la Place Stanislas jusqu'au 15 août.

Bien des souvenirs de jeunesse me reviennent comme les autos tamponnantes, les manèges d'avions, les stands de tir, les cascadeurs en moto dans une sphère métallique, les friandises telles que beignets, gaufres, barbe à papa etc.

On était heureux quand on attrapait le pompon sur un manège car c'était après un tour gratuit.
En fin de journée, les tours de manèges duraient généralement plus longtemps.

Pourquoi cette publication ? Il se trouve que j'ai tout récemment fait l'acquisition d'une nouvelle carte postale ancienne de BRUYÈRES. Cette CPA représente le Toboggan de 16 mètres de hauteur qui possède une double glissade de 54 mètres. Monsieur A. DUMORTIER du Syndicat de l'Avenir Forain était Directeur du Toboggan. Ces précisions que je rapporte sont inscrites sur la CPA.

BRUYÈRES-VOSGES : le toboggan de la Fête Foraine

Cette CPA a été écrite le 19 septembre 1909. Curieusement il n'est pas écrit sur la CPA que le toboggan est sur la Place Stanislas à BRUYÈRES, en regardant bien sur un agrandissement, on devine en bas à gauche (je pense) Cliché VOINET Bruyères-en-Vosges.

Il n'y a cependant nul doute que nous sommes bien à BRUYÈRES sur la Place Stanislas comme en témoigne la présence de la Fontaine Neptune avec ses médaillons.

________________________________

Le 15 août était également jour de fête familiale car toute la famille était invitée chez ma Grand-Mère paternelle rue Joffre pour partager autour d'elle un bon repas car c'était sa fête, la Sainte Marie.
A la fin du repas, elle nous glissait un billet pour que nous allions à la Fête Foraine, ce que nous ne manquions pas de faire. Plus tard adolescent, j'allais à la Fête Foraine mais je gardais le billet pour acheter des composants électroniques chez Messieurs Thomas et Durand, afin de monter des postes radio, ma première passion avant que je découvre la photographie ...

Il y a longtemps que je n'avais pas eu l'occasion d'acheter une carte postale ancienne de BRUYÈRES manquant à ma collection. Le hasard fait que j'ai pu acquérir celle-ci de manière à pouvoir la publier le jour de l'inauguration de la Fête Foraine de cette année 2020.

Je remercie mes visiteurs d'avoir prêté attention à cette publication.

 

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

Voir les commentaires

Publié le par Philippe Poix
Publié dans : #bruyeres-vosges, #CPA BRUYERES, #Photos BRUYERES, #CPA + Photos BRUYERES, #Usine

Aussi surprenant que cela puisse paraître aujourd'hui, une fabrique de bérets basques a bel et bien existé à BRUYÈRES. Il s'agissait de la Fabrique Moderne de Bérets Basques de Monsieur Henri VEYRIER.

Cette usine était située dans l'espace délimité par les avenues Chanzy et Gambetta, la rue du Fraisne et la rue Charlemagne.

Elle a été démolie depuis quelques années déjà.

J'ai voulu rédiger cette publication pour partager avec mes visiteurs, les éléments que j'ai pu réunir.

Voici tout d'abord trois cartes postales anciennes de ma collection personnelle.

Pour mémoire, merci de cliquer sur les CPA, photos et documents de cette publication pour les agrandir.

L'usine Veyrier, côté avenue Chanzy

L'usine Veyrier, côté avenue Chanzy

L'usine Veyrier, côté avenue Gambetta. En haut à gauche, le pont-route de la rue Charlemagne au dessus des voies de la ligne ferroviaire Arches à Saint-Dié-des-Vosges

L'usine Veyrier, côté avenue Gambetta. En haut à gauche, le pont-route de la rue Charlemagne au dessus des voies de la ligne ferroviaire Arches à Saint-Dié-des-Vosges

Autre vue de l'usine Veyrier à la pointe formée par l'avenue Chanzy, la rue Charlemagne et l'avenue Gambetta

Autre vue de l'usine Veyrier à la pointe formée par l'avenue Chanzy, la rue Charlemagne et l'avenue Gambetta

Dans ma jeunesse, cette usine faisait partie du paysage Bruyérois mais je ne m'y étais pas spécialement intéressé à cette époque. 

La Fabrique Moderne de Bérets Basques a été fondée le 1er août 1919 par Henri Veyrier. Le siège social était situé au 25, rue Meslay à PARIS. 

Si la production se faisait dans les Vosges, une partie de la vente au détail se faisait dans une « maison de vente » avec pignon sur rue à PARIS. La Fabrique Moderne de Bérets Basques Henri Veyrier assurait la plus importante production française de bérets basques.

Renseignement pris auprès de mes amis Bruyérois, l'usine aurait cessé son activité, à priori, dans les années 1964 - 1966.

Les locaux ont été ensuite repris par une entreprise de salons et canapés, puis par une entreprise d'articles pour bébés (entreprise Métropole Baby). L'entreprise Métropole qui avait acquis les locaux en 1994 était en redressement judiciaire en 1997. Elle aurait continué son activité avec un repreneur jusqu'au début des années 2000 avant fermeture définitive. 

Il est cependant difficile d'avoir des dates précises, c'est la raison pour laquelle j'utilise par moment le conditionnel dans ce rapide historique.

Quelques photos du site de l'usine Veyrier.

J'ai recherché dans mes photos de Bruyères, celles qui me permettraient de cibler la période de démolition des locaux de l'usine Veyrier.

Voici tout d'abord deux photos prises  en avril 2010 depuis l'avenue Gambetta. Sur la première photographie, la rue du Fraisne qui relie l'avenue Gambetta à l'avenue Chanzy.

 

BRUYÈRES-VOSGES à l'époque des bérets basques
BRUYÈRES-VOSGES à l'époque des bérets basques

Le 13 octobre 2010, j'étais monté à l'Avison et j'avais pris cette photographie partielle de BRUYÈRES qui suit, depuis le Mirador.
On y distingue bien les locaux de l'usine Veyrier.

Par rapport aux cartes postales anciennes, vous remarquerez qu'il n'y avait déjà plus les cheminées de l'usine. Je ne saurais pas dire quand elles ont été rasées.

 

BRUYÈRES-VOSGES à l'époque des bérets basques

Je suis revenu à l'Avison le 26 avril 2011 et comme vous pouvez le voir sur la photo, les locaux venaient d'être démolits. Il y avait encore quelques tas de gravats sur le site.

(Pour information j'ai recadré mes photos pour qu'elles couvrent à peu-près le même champ de vision).

BRUYÈRES-VOSGES à l'époque des bérets basques

Cet élément du patrimoine industriel qu'était l'usine de béret basques Henri Veyrier, a donc disparu du paysage Bruyèrois entre mi-octobre 2010 et fin avril 2011.

En mars de cette année, j'ai eu connaissance de la vente aux enchères d'un album sur la Fabrique de Bérets Basques Henri Veyrier. J'ai eu la chance de remporter les enchères et donc de devenir propriétaire de ce document dont j'ignorais l'existence jusqu'alors. Un document rare selon le vendeur, ce que je veux bien croire.

C'est un document tellement révélateur du passé industriel de BRUYÈRES que j'étais bien tenté de le publié. J'ai hésité car par principe, je ne publie que les photos dont je suis l'auteur, les CPA qui ont plus de 70 ans donc "tombées" dans le domaine public, exceptionnellement des photos ou documents dont je ne suis pas l'auteur mais avec autorisation de leur auteur que je cite alors.

Dans le cas présent, il m'est bien difficile de savoir à qui demander l'autorisation, mes recherches sur internet n'ayant pas abouti (laboratoire photo, descendants de la famille Veyrier)

Je fais donc exception en publiant ce document car j'estime qu'il est capital à plus d'un titre, pour qui s'intéresse au passé industriel de BRUYÈRES. J'espère ne froisser personne en le partageant sur ce blog.

Voici donc cet album réalisé à l'époque par la société E. Ventujol.

BRUYÈRES-VOSGES à l'époque des bérets basques
BRUYÈRES-VOSGES à l'époque des bérets basques
BRUYÈRES-VOSGES à l'époque des bérets basques
BRUYÈRES-VOSGES à l'époque des bérets basques
BRUYÈRES-VOSGES à l'époque des bérets basques
BRUYÈRES-VOSGES à l'époque des bérets basques
BRUYÈRES-VOSGES à l'époque des bérets basques
BRUYÈRES-VOSGES à l'époque des bérets basques
BRUYÈRES-VOSGES à l'époque des bérets basques
BRUYÈRES-VOSGES à l'époque des bérets basques
BRUYÈRES-VOSGES à l'époque des bérets basques
BRUYÈRES-VOSGES à l'époque des bérets basques
BRUYÈRES-VOSGES à l'époque des bérets basques
BRUYÈRES-VOSGES à l'époque des bérets basques
BRUYÈRES-VOSGES à l'époque des bérets basques
BRUYÈRES-VOSGES à l'époque des bérets basques
BRUYÈRES-VOSGES à l'époque des bérets basques
BRUYÈRES-VOSGES à l'époque des bérets basques

Lorsque j'ai reçu cet album, je me suis dit immédiatement que je n'avais pas connaissance d'une usine Veyrier à SAINT-DIÉ. Une recherche sur internet ne m'a pas permis de lever ce doute. 

Je ne voulais pas m'arrêter en si bon chemin dans ma recherche aussi j'ai trouvé à acquérir, toujours par l'intermédiaire du même site, des factures qui datent de 1929 et 1930.

Je vous invite à les consulter ci-dessous, j'ai mis également une vue agrandie de la bannière de chacune de ces factures.

BRUYÈRES-VOSGES à l'époque des bérets basques
BRUYÈRES-VOSGES à l'époque des bérets basques
BRUYÈRES-VOSGES à l'époque des bérets basques
BRUYÈRES-VOSGES à l'époque des bérets basques

Que pouvons-nous remarquer ?

Les bannières font état de l'usine de BRUYÈRES et d'une usine à SAINT-BRICE dans la Marne. 

Une recherche internet me permet de trouver que SAINT-BRICE qui s'appelle maintenant SAINT-BRICE-COURCELLES (fusion de communes), se situe à côté de REIMS. 

Cette recherche fait également mention d'une ancienne filature qui a existé à SAINT-BRICE, mais rien qui ne fasse le lien avec la Fabrique de Bérets Basques Veyrier.

Quelque part, il est frustrant de ne pas trouver réponse à son questionnement. 
Si un visiteur peut apporter des précisions sur cette filature de SAINT-BRICE et sur une usine Veyrier à SAINT-DIÉ, je le remercie par avance de bien vouloir ajouter un commentaire à cette publication.

 

Dans l'album, il y a une photo des cités du personnel de l'usine, route de Brouvelieures. Ces habitations existent toujours, vous pouvez les voir sur ces deux photos. Ce sont les bâtiments mitoyens rue de Vielsam, dont les toitures sont décalées en escalier en raison de la pente de la rue.

La première prise en septembre 2006 depuis la Roche de Fouchon, la deuxième prise en octobre 2017 depuis le Mirador.

BRUYÈRES-VOSGES à l'époque des bérets basques
BRUYÈRES-VOSGES à l'époque des bérets basques

Pour terminer cette publication, je remets cette photographie de mon père adepte du béret basque qu'il portait toujours. Nous descendions de la Roche de Fouchon.

BRUYÈRES-VOSGES à l'époque des bérets basques

Merci pour votre visite et à bientôt pour d'autres publications.

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

Voir les commentaires

Publié le par Philippe Poix
Publié dans : #bruyeres-vosges, #CPA BRUYERES, #Bruyeres-environs, #Panoramique

Lorsque j'arrive au sommet du Mirador, mon premier regard se tourne vers la Place Stanislas, puis l'église et la colline du Château. Je reviens ensuite sur ma gauche du côté de la maison de Retraite et de l'Hôpital, je balaye ensuite BRUYÈRES depuis le passage à niveau jusqu'à l'Helledraye puis de la colline du Château au lac de Pointhaie et à la Ferme des Anges en passant par le stade de football. Je regarde ensuite du côté de l'église de CHAMP-LE-DUC puis de la Vallée de la Vologne en aval de BRUYÈRES.

Vous remarquerez qu'il y a deux directions que je n'ai pas encore citées :

  • La Vallée de la Vologne en amont de BRUYÈRES.
  • Du côté opposé à BRUYÈRES, de BROUVELIEURES à VERVEZELLE et BELMONT-SUR-BUTTANT

Pour la première, la raison en est simple. Lorsque je monte à l'Avison c'est toujours avec l'idée de photographier BRUYÈRES. J'y vais donc le matin ce qui fait que je ne pointe pas mon objectif en direction de la Vallée de la Vologne en amont de BRUYÈRES car le paysage est en contre-jour.

Pour la deuxième, je ne l'oublie pas, je regarde toujours dans la direction de BROUVELIEURES et VERVEZELLE. J'en parle en dernier car c'est le sujet de cette publication : présenter une comparaison carte postale ancienne (CPA) / photographie récente.

Mes dernières photographies datent d'octobre 2017. 

Vue sur Brouvelieures depuis le Mirador. En bas à droite, les premières maisons de Vervezelle.

Vue sur Brouvelieures depuis le Mirador. En bas à droite, les premières maisons de Vervezelle.

Vue sur Vervezelle en premier plan et Domfaing en arrière-plan depuis le Mirador

Vue sur Vervezelle en premier plan et Domfaing en arrière-plan depuis le Mirador

L'assemblage logiciel de ces deux photographies forme une panoramique qui s'étend de BROUVELIEURES à VERVEZELLE avec DOMFAING en arrière-plan de VERVEZELLE.

BRUYÈRES-VOSGES : de BROUVELIEURES à VERVEZELLE depuis le Mirador

Je me rends compte que sur cette prise de vue, l'église Saint-Laurent de BELMONT-SUR-BUTTANT est masquée par le sapin en premier plan. Elle apparaît sur une autre photo prise depuis un emplacement différent du Mirador. Vous pouvez l'apercevoir sur la photo ci-dessous, à droite de la cime du sapin.

BRUYÈRES-VOSGES : de BROUVELIEURES à VERVEZELLE depuis le Mirador

Voyons maintenant la carte postale ancienne de ma collection qui correspond à cette vue.

BRUYÈRES-VOSGES : de BROUVELIEURES à VERVEZELLE depuis le Mirador

Par superposition d'image, je recadre la photo panoramique pour qu'elle corresponde à la CPA.

BRUYÈRES-VOSGES : de BROUVELIEURES à VERVEZELLE depuis le Mirador

Puis je fais ce photomontage avec la CPA et la panoramique ainsi recadrée, sur une seule et même image.

Vue sur Vervezelle et Domfaing depuis le Mirador - Comparaison CPA / Photographie récente. Pour voir l'image dans sa dimension originale de 2048 pixels de hauteur, je conseille de la télécharger.

Vue sur Vervezelle et Domfaing depuis le Mirador - Comparaison CPA / Photographie récente. Pour voir l'image dans sa dimension originale de 2048 pixels de hauteur, je conseille de la télécharger.

A la réflexion, je m'interroge sur la légende de la CPA qui précise que c'est une vue sur BELMONT-SUR-BUTTANT car en réalité, c'est une vue sur VERVEZELLE et DOMFAING. Quant à la vallée de la Mortagne, elle est masquée par la Forêt Communale de BELMONT située au-dessus de DOMFAING. Les cours d'eau qui arrosent VERVEZELLE et DOMFAING sont le ruisseau de Moxené et le Buttant qui rejoignent la Mortagne à BROUVELIEURES.

Si un de mes  visiteurs aurait une explication, je le remercie par avance de bien vouloir en faire part en ajoutant un commentaire à cette publication.

 

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 > >>

Galeries CPA - PHOTOS BRUYÈRES

01-L'Avison

 

02-La Basse de l'Âne - Le Buemont

 

03-Le Bayeux - La place Léopold - l'Hôtel de Ville

 

04-Les Casernes

 

05-La Chapelle de la Roche et la Fontaine Saint Georges

 

06-Le Château - La Chapelle Saint Blaise - La Cabée

 

07-Chemin de Fer

 

 

09-Commerces-Hôtels-Restaurants-Cafés

 

10-Défilés - Divers

 

11-Ecoles

 

12-Eglise

 

14-Les Etangs de Monplaisir et Pointhaie

 

Gérardmer, chars de la Fête des Jonquilles 2013

 

A voir dans les Vosges

Articles récents

UTILISATION DES PHOTOS

A l'exception de quelques photographies pour lesquelles je cite l'auteur qui m'autorise à les publier, je suis l'auteur de toutes les photographies que je présente sur BRUYÈRES-VOSGES.

Mes photographies ne sont pas libres de droit d'utilisation.

Toute personne désireuse d'utiliser une de mes photographies à des fins non commerciales, voudra bien m'en adresser la demande en utilisant le

Formulaire de contact (Cliquer sur le lien pour accéder au formulaire)

Je lui répondrai par courriel en lui demandant de préciser la source de la photo utilisée sous la forme :

" Photographie source blog

BRUYÈRES-VOSGES "

 http://www.bruyeres-vosges.fr/

Le demandeur auquel j'aurai accordé le droit d'utilisation pourra redimmensionner la photographie sans toutefois la recadrer.

Hébergé par Overblog