Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Bruyères-Vosges

Bruyères-Vosges

Je développe ce blog depuis décembre 2005, afin de partager ma passion pour ma ville natale de Bruyères et ses environs. J'y présente photographies récentes et Cartes Postales Anciennes (CPA). J'y fais part de mes souvenirs et je décris des itinéraires de balade ainsi que les multiples sites touristiques à voir absolument.

Publié le par Philippe Poix
Publié dans : #CPA + Photos BRUYERES, #bruyeres-vosges, #Château

Vendredi 1 juillet 2008, le TGV quitte la Gare de l'Est pour prendre la direction de Remiremont. Deux heures et quinze minutes plus tard, je descends en gare d'Epinaloù mon frère m'attend pour me conduire à BRUYÈRES.

Le temps du corail Paris Nancy et du TER Nancy Epinal est révolu, un peu plus d'un an après la mise en exploitation de la LGV Est, c'est comme si le TGV avait toujours existé.
Bien que l'ère TGV fasse qu'il n'y ait plus beaucoup de temps pour rêver lors d'un tel voyage, ce trajet sera pour moi le début d'un week-end formidable pendant lequel je savourai par avance le fait que le rêve allait devenir réalité.

Mais de quel rêve pensez vous, celui de pouvoir fouler le sol de la colline du Château de BRUYÈRES et de le visiter.

Comme j'ai déjà pu l'écrire dans de précédents articles, mon interrogation sur une CPA de "La Cabée" a trouvé réponse grâce à Christophe qui m'en a alors donné la signification. Depuis nous avons tissé des liens d'amitié par l'intermédiaire d'Internet et de notre passion pour notre commune de BRUYÈRES.

Depuis que nous sommes régulièrement en contact, Christophe avait déjà parlé de m'inviter à venir visiter le Château lorsqu'il serait à BRUYÈRES. Cette invitation se concrétisa fin juin pour le mois de juillet. Dans un premier temps, je renonçai car mon départ en vacances était proche et je pensais que je n'allais pas avoir le temps d'aller à BRUYÈRES, tellement j'avais à faire avant mon départ.

Ne pas profiter d'une si belle occasion de voir le Château qui est une propriété privée aurait été vraiment dommage. Heureusement que je revins sur ma décision en prenant date avec Christophe pour le samedi 19 juillet 2008.

Ce samedi 19 juillet au matin, j'appelai Christophe sur son portable en fin de matinée pour nous mettre d'accord sur notre rendez vous en début d'après midi. Je me rendais compte que plus l'heure avançait, plus je me voyais en train de faire un rêve, quand à l'idée de visiter le Château.

Quand je sonnai au portail de la propriété, j'eu le plaisir de faire plus ample connaissance avec Christophe qui est un homme très accueillant. C'était presque en quelque sorte émouvant de pouvoir nous rencontrer mutuellement, après cette longue période de communication par internet.

Commença alors la visite de la propriété.

Premier détail qu'il me fit voir, les restes d'une ancienne fontaine adossée à un mur.

BRUYERES-VOSGES : une visite du Château jamais imaginée

Puis Christophe me fit ensuite entrer dans cette grande maison en cours de restauration, qui appartient à ses Parents. Sa Mère me montra très aimablement d'anciens documents qui décrivent le Château depuis sa construction. Parmi ces documents, ce dessin du Château, dont Christophe m'avait adressé un scan par messagerie.

BRUYERES-VOSGES : une visite du Château jamais imaginée

Christophe me fait contourner cette maison de caractère par l'arrière, afin de revenir près du mur de pierre qui donne sur la Place Doron. 

BRUYERES-VOSGES : une visite du Château jamais imaginée

C'est alors que je compris mieux le titre de cette carte postale ancienne, achetée au salon des papiers anciens à l'Espace Champerret de Paris. En écrivant ce commentaire, je me rends soudainement compte de la présence de la Serre sur la CPA.  Serre visible à droite à travers les arbres, à laquelle je reviendrai dans cet article.

BRUYERES-VOSGES : une visite du Château jamais imaginée

Je découvre ensuite cette belle façades orientée Sud.

BRUYERES-VOSGES : une visite du Château jamais imaginée
BRUYERES-VOSGES : une visite du Château jamais imaginée

Contre le mur qui donne sur la Place Doron, une magnifique fontaine en grès des Vosges, fontaine dont je vous laisse découvrir la beauté et les détails sculpturaux.

BRUYERES-VOSGES : une visite du Château jamais imaginée
BRUYERES-VOSGES : une visite du Château jamais imaginée

Revenant sur nos pas, Christophe me dirige vers la Serre, très belle construction de grès rose, restaurée après un dramatique incendie.
Je vous invite à lire ou relire l'article "BRUYERES - VOSGES : La montagne du Château enneigée, la CABEE, La Chapelle SAINT-BLAISE"  dans lequel je parle déjà de la serre.

BRUYERES-VOSGES : une visite du Château jamais imaginée
BRUYERES-VOSGES : une visite du Château jamais imaginée

Après que nous ayons pleinement contemplé cette belle bâtisse, Christophe que je m'empressai de suivre pris le chemin qui monte au Château. Plusieurs chemin permettent d'y monter mais celui qu'il choisit alors est le plus facile, il monte progressivement à travers la forêt. Forêt qui montre encore des signes de la désastreuse tempête qui s'abattit sur BRUYÈRES en 1999. Je fis alors connaissance de son Père et de son Fils qui travaillaient activement avec le propriétaire de la Cabée pour nettoyer la forêt, brûler les branches cassées et faire du bois de chauffage des arbres déracinés.

BRUYERES-VOSGES : une visite du Château jamais imaginée

En montant sur le chemin, nous marquâmes un arrêt devant cet ensemble authentique de table et bancs de pierre. Sans doute une "station" qui permettait aux propriétaires et aux visiteurs de souffler un peu avant de reprendre la montée vers le Château.

BRUYERES-VOSGES : une visite du Château jamais imaginée
BRUYERES-VOSGES : une visite du Château jamais imaginée

Un peu plus haut, une autre "station", certes plus simple mais tout aussi d'époque.

Inutile de vous dire que je vérifiai à plus d'une reprise les paramètres de prise de vue de mon NIKON D200 équipé du tout dernier zoom stabilisé de 18-85 mm. La stabilisation me fut certainement utile car je puis vous dire que l'effort de montée, conjugué avec une certaine émotion me faisait quelque peu trembler par moments.

Peu avant d'arriver au sommet de la colline du Château, le chemin passe juste sous la roche sur laquelle est bâtie la Chapelle Saint Blaise. Arrêt photo, bien entendu.

BRUYERES-VOSGES : une visite du Château jamais imaginée
BRUYERES-VOSGES : une visite du Château jamais imaginée

Cette roche comporte une sorte de grotte, juste sous la Chapelle. Christophe me raconta alors que le jeu consistait quand il était enfant, à escalader le rocher pour aller dans la grotte.

BRUYERES-VOSGES : une visite du Château jamais imaginée
BRUYERES-VOSGES : une visite du Château jamais imaginée

En continuant à monter, le chemin arrive sous le Château.

L'éclairage fit qu'à cette heure de l'après- midi, la chapelle et le Château étaient plus ou moins dans l'ombre, qui plus est avec le ciel qui commençait à se couvrir. Ceci explique le contraste important avec le ciel en arrière plan.

BRUYERES-VOSGES : une visite du Château jamais imaginée
BRUYERES-VOSGES : une visite du Château jamais imaginée

Contournant le Château, la restauration est alors bien visible, remarquez les pierres qui ont permis de reconstruire le mur. Le tas de gravats et sable n'est autre que ce qui a été sorti de l'intérieur du Château.

Ci dessous, la photo du Château toujours, qui permet d'apercevoir en partie la Chapelle Saint Blaise.

BRUYERES-VOSGES : une visite du Château jamais imaginée

La Chapelle Saint Blaise en gros plan, je ne l'ai pas photographiée, dommage, mais l'ancienne porte a été conservée elle est fixée contre le mur situé à gauche à l'intérieur de la Chapelle. La cloche est en réalité une cloche en bois.

La carte postale ancienne écrite en 1903 qui suit, permet de faire la comparaison avec la photographie.

BRUYERES-VOSGES : une visite du Château jamais imaginée
BRUYERES-VOSGES : une visite du Château jamais imaginée

L'intérieur de la Chapelle, offre un point de vue unique sur le Mont Avison.

BRUYERES-VOSGES : une visite du Château jamais imaginée

Après avoir visité la Chapelle, Christophe me conduit à nouveau vers le Château dans lequel je vais avoir le plaisir de pouvoir entrer.

Le talus qui semble remonter sur la façade, a une explication. Provisoire bien entendu, il permet à un engin mécanisé de pouvoir accéder par la partie supérieure du Château afin de pouvoir déblayer sable, terre et gravats à l'aide de son bras articulé.

BRUYERES-VOSGES : une visite du Château jamais imaginée
BRUYERES-VOSGES : une visite du Château jamais imaginée

Sur la façade Nord, la porte d'entrée, par laquelle nous entrâmes dans le Château. J'étais alors à l'apogée de la satisfaction, celle de pouvoir entrer dans le Château. Sauf erreur de ma part, je ne me rappelle pas d'être venu jusqu'au Château et à la Chapelle avec mon oncle lorsque qu'il faisait les foins sur les pentes herbeuses à la base de la colline. 

BRUYERES-VOSGES : une visite du Château jamais imaginée
BRUYERES-VOSGES : une visite du Château jamais imaginée
BRUYERES-VOSGES : une visite du Château jamais imaginée

Remarquez la beauté de ces murs et la réussite de la restauration des ruines du château, pensez comme me l'a dit Christophe, qu'au début de la restauration, l'espace intérieur dégagé aujourd'hui n'était qu'un amoncellement de sable, pierres, gravats.

BRUYERES-VOSGES : une visite du Château jamais imaginée
BRUYERES-VOSGES : une visite du Château jamais imaginée
BRUYERES-VOSGES : une visite du Château jamais imaginée

Mais que peuvent bien signifier ces initiales D.O.M.  I.F.G ?
Si un visiteur en a une idée, merci d'insérer un commentaire pour m'éclairer.

Voici une explication qui m'a été proposée par Eric, un de mes collaborateurs qui a visité "BRUYERES-VOSGES" :

 

" Comme je suis toujours passionné de fortifications, j'ai rapidement vu la
rubrique "Une visite du château jamais imaginée" et je l'ai parcourue
entièrement : Belle ruine ! ça serait intéressant d'en connaître un peu plus
sur son histoire.
Il y a une photo d'une pierre gravée dont la signification des inscriptions
est une énigme : DOM IFG 1789


J'ai fais quelques recherches et voici une proposition :
C'est d'abord du latin
- D.O.M. : Deo Optimo Maximo (Ô Dieu très bon, très grand)
Ensuite ça serait de l'allemand :
-  I.F.G. : Ihre Fürstlichen Gnaden (essai de traduction : Vos faveurs de
dignité de Prince ... (quelque chose du genre, "Gloire à son altesse")."

 

Je tiens particuluèrement à remercier Eric pour cette proposition d'explication, si d'autres visiteurs s'expriment sur cette énigme, je ne manquerai pas de compléter cet article.

En montant, je tournais mon regard côté montagne du Château pour y voir la Chapelle Saint Blaise et le Château, mais en redescendant du Château, je ne manquai pas de m'arrêter en bordure du chemin qui passe sous la chapelle, pour photographier ce point de vue sur la maison de caractère et sur le Mont Avison en arrière plan.

BRUYERES-VOSGES : une visite du Château jamais imaginée

Envahi par les arbustes qui deviennent des arbres, les années passant, j'eus du mal à reconnaître ce lieu où si je me souviens bien, mon Oncle Michel nous emmenait quand il allait faire les foins sur la propriété du Château. J'étais bien loin de penser à l'époque que j'aurais la chance inespérée de pouvoir fouler le sol de la propriété du château plus de quarante ans après !

Cette photo donne à gauche sur la Basse de l'Ane (bas du massif de l'Helledraye),  en arrière plan, la ligne de crête de la forêt de Faîte qui donne au dessus du Monument Américain.

BRUYERES-VOSGES : une visite du Château jamais imaginée

Avant de redescendre vers la CABÉE, nous traversâmes le bosquet Paul Henry, du nom de la personne qui faisait à l'époque l'entretien des espaces verts de la propriété.

BRUYERES-VOSGES : une visite du Château jamais imaginée
BRUYERES-VOSGES : une visite du Château jamais imaginée

Je découvris ensuite la Cabée, j'étais devant cette maison de caractère, sans aucun obstacle, ce qui me changea des photos que j'avais pu faire à Pâques 2008, en contre-plongée depuis la ruelle de La Cabée.

En raison du style de  la décoration intérieure que Christophe m'a laissé apercevoir depuis l'extérieur, je fais un certain rapprochement entre la Cabée et la maison de Claude MONET à GIVERNY.

Notez également la similitude entre la deuxième photo et la carte postale ancienne à l'origine de tous ces échanges enrichissants faits depuis cette trouvaille à l'Espace Champerret.

BRUYERES-VOSGES : une visite du Château jamais imaginée
BRUYERES-VOSGES : une visite du Château jamais imaginée
BRUYERES-VOSGES : une visite du Château jamais imaginée

En quittant la Cabée, une vue rapprochée au téléobjectif sur le clocher de l'Eglise et sur l'Avison en arrière plan.

BRUYERES-VOSGES : une visite du Château jamais imaginée

Puis plusieurs vues prises depuis le sentier ci-dessous qui permet de se rendre de la Cabée à la serre.

BRUYERES-VOSGES : une visite du Château jamais imaginée
BRUYERES-VOSGES : une visite du Château jamais imaginée
BRUYERES-VOSGES : une visite du Château jamais imaginée
BRUYERES-VOSGES : une visite du Château jamais imaginée

Christophe,

J'aurais pu intitulé cet article "de l'Espace Champerret au Château de BRUYÈRES grâce à une CPA de La CABÉE"
Merci très chaleureusement de m'avoir répondu à l'époque pour m'en donner la signification, un grand merci pour m'avoir invité à visiter la propriété du Château en me donnant nombre d'explications.

Comme je te l'ai proposé, je souhaite vraiment pouvoir nous retrouver l'année prochaine sur la propriété, afin que je puisse donner un coup de main pour entretenir la forêt. Bénévolement bien entendu, à titre de remerciements pour le plaisir que tu m'as procuré et aussi dans l'intérêt de la préservation du patrimoine Bruyèrois.

Bien amicalement,
Philippe. 

Cet article vous a intéressé, vous avez une remarque, une suggestion à me faire, vous souhaitez simplement me donner un avis. Alors je vous remercie de me laisser un commentaire auquel je répondrai.

Voir les commentaires

Publié le par Philippe Poix
Publié dans : #bruyeres-vosges

J'ai récemment reçu un message d'un visiteur de BRUYERES-VOSGES, me demandant la possibilité de créer des liens entre nos blogs respectifs. Après visite de ce blog sur la commune de RUAUX, je n'ai pas eu d'hésitation à répondre favorablement.

RUAUX direz vous, mais quelle est cette commune ?

La commune de RUAUX est située dans les Vosges, à hauteur de PLOMBIERES-LES-BAINS. Christophe (qui n'est pas Christophe dont je parle beaucoup dans les échanges que j'ai avec lui sur le Château et la Cabée de BRUYÈRES), est ruaudais d'adoption. Il décrit merveilleusement cette commune sur son blog, il y présente des photos des fêtes de la commune (vide grenier, foire aux petits cochons ...), des photos du patrimoine architectural, des vidéos. J'ai notamment apprécier les vidéos relatives à l'activité agricole.

Bref, un site que je vous invite à visiter, c'est en tissant ces liens entre blogueurs que nous pouvons captiver et mieux faire connaître notre cher département des VOSGES aux internautes.

Pour visiter ce blog, il vous suffit de cliquer sur l'image ci dessous, image qui n'est autre qu'une copie d'écran de la page d'accueil (ce qui explique que le nombre de visiteurs qu'elle indique est statique).

A noter que j'ajoute également un lien dans le module lien du blog.

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

Voir les commentaires

Publié le par Philippe Poix
Publié dans : #Photos BRUYERES, #bruyeres-vosges, #Bruyeres en ville, #Pointhaie

Je suis allé à BRUYÈRES ce week-end des 19 et 20 juillet 2008. J'ai pleinement pris conscience des propos tenus par un visiteur de mon blog " BRUYÈRES_VOSGES" qui me suggèrait récemment de faire un article sur l'équipe d'employés municipaux qui rendent notre ville si attrayante.

Vous remarquerez bien que je parle de notre ville, car bien  que je n'y habite plus depuis 1976, j'aime toujours me rendre dans ma ville natale .

Plusieurs facteurs font à mon avis l'attrait d'une commune, ce sont sa situation géographique, son histoire, son industrie, son commerce, ses services, les activités qu'elle propose etc.

Il y a cependant un facteur très important, peut-être moins évident parce qu'il semble normal, je veux parler du travail des employés municipaux.

La situation géographique, la diversité des paysages etc. ne font pas tout. Pour qu'une ville soit un endroit où il fait bon vivre, encore faut-il qu'elle soit propre et mieux, fleurie.

BRUYÈRES est exemplaire sur la propreté et l'ornement comme le témoignent les photos ci dessous prises ce week-end du 20 juillet 2008.

BRUYERES-VOSGES : les services municipaux rendent la ville attrayante
BRUYERES-VOSGES : les services municipaux rendent la ville attrayante
BRUYERES-VOSGES : les services municipaux rendent la ville attrayante
BRUYERES-VOSGES : les services municipaux rendent la ville attrayante
BRUYERES-VOSGES : les services municipaux rendent la ville attrayante

De nouveaux panneaux,  des massifs de fleurs créés avec goût et entretenus par les services municipaux ornent les entrées de la ville.

 

La Place Stanislas, l'Hôtel de Ville, le carrefour du Bayeux et le rond point de la Dame de Bruyères sont également très bien fleuris.

BRUYERES-VOSGES : les services municipaux rendent la ville attrayante
BRUYERES-VOSGES : les services municipaux rendent la ville attrayante
BRUYERES-VOSGES : les services municipaux rendent la ville attrayante
BRUYERES-VOSGES : les services municipaux rendent la ville attrayante

 

Pourquoi les photos des lacs de Pointhaie, qui suivent dans cet article ? pourriez vous dire.

La raison en est simple, ce site magnifique et paisible, est également entretenu par les services municipaux de la Ville de BRUYÈRES.

BRUYERES-VOSGES : les services municipaux rendent la ville attrayante
BRUYERES-VOSGES : les services municipaux rendent la ville attrayante
BRUYERES-VOSGES : les services municipaux rendent la ville attrayante
BRUYERES-VOSGES : les services municipaux rendent la ville attrayante

Les services municipaux ont bien d'autres activités, je ne relate dans cet article que le volet ornement, entretien car ce blog est avant tout destiné à montrer BRUYÈRES en images dans un but touristique.

Le visiteur qui m'a suggéré de faire un article sur les services municipaux, m'a informé que le feu d'articice est tiré aux lacs de pointhaie. voila qui me donne une idée, y assister en 2009 et photographier le feu d'artifice, le Mirador serait un point de vue idéal. A suivre ...

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

Voir les commentaires

Publié le par Philippe Poix
Publié dans : #Photos BRUYERES, #Bruyeres-environs

Jusqu'alors, je m'étais fixé une règle, à savoir ne publier sur ce blog que des photographies et cartes postales anciennes de BRUYÈRES.

Je viens de décider de faire évoluer BRUYÈRES - VOSGES, après avoir pris l'avis d'un fidèle ami, je veux parler de Christophe, qui voit la un intérêt certain à mieux faire connaître les Vosges en indiquant à tout visiteur désireux de se rendre à BRUYÈRES, quels sont les sites vosgiens caractéristiques qu'il est recommandé de ne pas manquer.

Une première série de photos que j'ai faites le week-end du 8 mai 2008, à commencer par la vallée de la Vologne entre GRANGES-SUR-VOLOGNE et GÉRARDMER.

Il suffit de cliquer sur une image pour l'agrandir, au fur et à mesure, je placerai les nouvelles photographies des Vosges ou d'Alsace, dans l'album photo intitulé "Voir dans les VOSGES"

 

L'ancienne vallée glaciaire de la Vologne entre GRANGES-sur-VOLOGNE et GÉRARDMER

BRUYERES - VOSGES : au coeur d'une région touristique à visiter
BRUYERES - VOSGES : au coeur d'une région touristique à visiter
BRUYERES - VOSGES : au coeur d'une région touristique à visiter
BRUYERES - VOSGES : au coeur d'une région touristique à visiter
BRUYERES - VOSGES : au coeur d'une région touristique à visiter
BRUYERES - VOSGES : au coeur d'une région touristique à visiter

 

Le Lac de Longemer et la Chapelle Saint Florent, vue sur le Hohneck et son hôtel-restaurant depuis le lac de Longemer.

BRUYERES - VOSGES : au coeur d'une région touristique à visiter
BRUYERES - VOSGES : au coeur d'une région touristique à visiter
BRUYERES - VOSGES : au coeur d'une région touristique à visiter
BRUYERES - VOSGES : au coeur d'une région touristique à visiter
BRUYERES - VOSGES : au coeur d'une région touristique à visiter
BRUYERES - VOSGES : au coeur d'une région touristique à visiter

 

Le lac de Retournemer et la statue de la Vierge du lac de Retournemer .

BRUYERES - VOSGES : au coeur d'une région touristique à visiter
BRUYERES - VOSGES : au coeur d'une région touristique à visiter

 

Le Lac de SCHIESSROTRIED et le KASTELBERG vus depuis les pentes du Hohneck, à noter la présence de quelques névés en mai 2008.

BRUYERES - VOSGES : au coeur d'une région touristique à visiter
BRUYERES - VOSGES : au coeur d'une région touristique à visiter
BRUYERES - VOSGES : au coeur d'une région touristique à visiter

 

L'arête des SPITZKOEPFES, vue depuis le Hohneck.

C'est un site d'escalade réservé aux connaisseurs en raison des risques liés au caractère friable de la roche qui constitue cette barre rocheuse.

BRUYERES - VOSGES : au coeur d'une région touristique à visiter

C'est un début sur la présentation de centres d'intérêts vosgiens à visiter. A suivre.

 

Depuis la rédaction de cet article, j'ai créé l'album photo "Voir dans les Vosges" que je vous invite à visiter sans tarder pour voir des photos des lacs de Longemer, Retournemer, Blanchemer, des photos du Champ des Roches de BARBEY-SEROUX, des photos des Hautes Vosges avec une vue de la chaîne des Alpes depuis le Hohneck un soir de décembre 2006.
 
§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

Voir les commentaires

Galeries CPA - PHOTOS BRUYÈRES

01-L'Avison

 

02-La Basse de l'Âne - Le Buemont

 

03-Le Bayeux - La place Léopold - l'Hôtel de Ville

 

04-Les Casernes

 

05-La Chapelle de la Roche et la Fontaine Saint Georges

 

06-Le Château - La Chapelle Saint Blaise - La Cabée

 

07-Chemin de Fer

 

 

09-Commerces-Hôtels-Restaurants-Cafés

 

10-Défilés - Divers

 

11-Ecoles

 

12-Eglise

 

14-Les Etangs de Monplaisir et Pointhaie

 

Gérardmer, chars de la Fête des Jonquilles 2013

 

A voir dans les Vosges

Articles récents

UTILISATION DES PHOTOS

A l'exception de quelques photographies pour lesquelles je cite l'auteur qui m'autorise à les publier, je suis l'auteur de toutes les photographies que je présente sur BRUYÈRES-VOSGES.

Mes photographies ne sont pas libres de droit d'utilisation.

Toute personne désireuse d'utiliser une de mes photographies à des fins non commerciales, voudra bien m'en adresser la demande en utilisant le

Formulaire de contact (Cliquer sur le lien pour accéder au formulaire)

Je lui répondrai par courriel en lui demandant de préciser la source de la photo utilisée sous la forme :

" Photographie source blog

BRUYÈRES-VOSGES "

 http://www.bruyeres-vosges.fr/

Le demandeur auquel j'aurai accordé le droit d'utilisation pourra redimmensionner la photographie sans toutefois la recadrer.

Hébergé par Overblog