Bruyères-Vosges

Bruyères-Vosges

Photos et CPA (Cartes Postales Anciennes) de Bruyères et ses environs. Je développe ce blog depuis décembre 2005 pour partager mes souvenirs, ma passion pour ma ville natale, pour la photographie et pour la collection des cartes postales anciennes.

Articles avec #bruyeres-vosges catégorie

Publié le par Philippe Poix
Publié dans : #bruyeres-vosges, #Photos BRUYERES, #Avison

J'ai déjà eu l'occasion de relater sur BRUYERES-VOSGES, les conditions dans lesquelles j'ai découvert la "Tête de l'Avison", visage sculpté dans le grès rose un peu au-dessus des Roches de l'Avison.

Je vous invite d'ailleurs à voir ou revoir l'article que j'avais publié le 21 octobre 2012. (Voir le lien en fin de publication)

Depuis cette découverte, il n'y a pas une balade à l'Avison que je fasse sans passer par la Tête sculptée.

Je m'y suis rendu le 15 mai 2014 pour la photographier de nouveau. Des photos que j'avais déjà pu faire, mais aussi de nouvelles prises en gros plan sous un angle différent.

BRUYERES-VOSGES : les mystères de l'Avison
BRUYERES-VOSGES : les mystères de l'Avison
BRUYERES-VOSGES : les mystères de l'Avison
BRUYERES-VOSGES : les mystères de l'Avison
BRUYERES-VOSGES : les mystères de l'Avison
BRUYERES-VOSGES : les mystères de l'Avison

Cette Tête sculptée de l'Avison est ce que j'appelle le premier mystère de l'Avison car je n'ai pas trouvé d'explication à son sujet. Qui l'a sculptée ? A quelle époque ?

Si je parle de premier mystère, c'est évidemment que j'en ai un deuxième.

Lors de cette balade du 15 mai 2014, je me suis arrêté devant cette roche de grès rose recouverte de mousse.

BRUYERES-VOSGES : les mystères de l'Avison

Cette roche se situe dans la partie Nord de l'Avison, après les Roches de l'Avison quand vous descendez le chemin principal, pour rejoindre la rue de l'Avison.

Elle a la particularité d'être creusée en V suivant une ligne droite verticale.

BRUYERES-VOSGES : les mystères de l'Avison
BRUYERES-VOSGES : les mystères de l'Avison

En regardant cette roche, je me suis remémoré une randonnée que j'ai faite en mars 2012 dans le Val d'Oise.

Lors de cette randonnée, nous sommes passés par le polissoir de la forêt de la Tour du Lay.

Ce polissoir constitué d'une roche de grès rose, date du Néolithique.

Je vous invite à voir la photo de ce polissoir et surtout les explications qui sont données sur le panneau explicatif.

BRUYERES-VOSGES : les mystères de l'Avison
BRUYERES-VOSGES : les mystères de l'Avison

Sachant que l'Avison est un site archéologique et que des recherches y ont été faites il y a une bonne quarantaine d'années, je suis amené à me poser la question suivante :

Et si cette roche de l'Avison était un polissoir ?

Bien sûr je n'ai pas la réponse et c'est dans ce sens que cette roche de l'Avison a un côté mystérieux.

Ma comparaison avec le polissoir de la forêt de la Tour du Lay est peut-être un peu hâtive.

Si un visiteur de BRUYERES-VOSGES a une idée ou une explication au sujet de cette roche, je le remercie par avance de bien vouloir en faire part en ajoutant un commentaire à cette publication. Je vous invite d'ores et déjà à lire la suite de cette publication ...

 

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

Quelques précisions sur cette mystérieuse roche :

Après avoir publié cet article, j'ai eu des échanges sur ma page Facebook avec une amie qui s'est proposée de questionner Monsieur Jean-Claude FOMBARON, Président de la Société Philomatique Vosgienne.

J.C. FOMBARON donnait justement hier 24 juin 2014, une conférence à BRUYÈRES sur le patrimoine bruyèrois.

Au sujet de cette roche que je supposais pouvoir être un polissoir, J. C. FOMBARON qui connait bien ce secteur de BRUYÈRES, a  répondu que c'était l'oeuvre de tailleurs de pierre car un polissoir est toujours horizontal.

Effectivement, le polissoir de la forêt de la Tour du Lay dans le Val d'Oise, qui m'avait inspiré cette hypothèse, est bien horizontal (Voir la potographie que j'ai publiée).

Merci à mon amie et à J. C. FOMBARON qui éclaircissent donc ce qui était pour moi au départ un "mystère".

Je me devais d'apporter rapidement ces précisions à cette publication afin de ne pas laisser mes visiteurs dans le doute.

Pour votre information, j'ai ajouté en fin de page le lien vers le site internet de la Société Philiomatique Vosgienne, que je vous invite à découvrir.

 

Voir les commentaires

Publié le par Philippe Poix
Publié dans : #bruyeres-vosges, #Photos BRUYERES, #Helledraye, #Ecoles-Lycée, #Ferroviaire

Ce début de semaine du 12 mai 2014, la météo était changeante dans le ciel bruyèrois.

Le mercredi 14 mai, nous décidons d'aller faire une balade à l'Helledraye, au Point du jour, en passant d'abord par le centre-ville.

Quelques gros cumulus obscurcissent le ciel, mais les éclaircies sont cepedant assez nombreuses.

En tant que photographe amateur, j'apprécie les lumières et les couleurs changeantes de ce type de météo, certes il faut savoir être patient et guetter le bon moment pour déclencher.

Nous passons déjà par le carrefour du Bayeux. Il y a encore quelques fonds de ciel bleu, mais les nuages noirs sont déjà bien présents au-dessus de BRUYÈRES, notamment lorsqu'on regarde en direction du Château derrière la salle des Fêtes.

BRUYERES-VOSGES : Une balade sous un ciel menaçant.
BRUYERES-VOSGES : Une balade sous un ciel menaçant.
BRUYERES-VOSGES : Une balade sous un ciel menaçant.

Au bout de la Rue du Général De Gaulle, le clocher de l'église se confondrait presque avec le nuage noir. J'exagère un peu, cependant je commence à me demander si nous allons poursuivre notre balade. Pourrons-nous vraiment aller jusqu'au Point du Jour ?

BRUYERES-VOSGES : Une balade sous un ciel menaçant.

Passant devant la Poste (Ancien collège), les ateliers municipaux (anciens abattoirs de BRUYÈRES) nous quittons la Rue Joffre pour nous rendre ensuite à la base de l'Helledraye, la Montagne des Fourmis géantes.

BRUYERES-VOSGES : Une balade sous un ciel menaçant.
BRUYERES-VOSGES : Une balade sous un ciel menaçant.
BRUYERES-VOSGES : Une balade sous un ciel menaçant.

Arrivés à la base de l'Helledraye, si le ciel est toujours menaçant, il y a une éclaircie et il ne semble qu'il y ait des risques de précipitation.

Décision et prise, nous rejoignons les Quatre Chemins pour aller ensuite au Point du Jour.

Au passage, je photographie les fourmis géantes à hauteur de l'ancienne carrière de grès rose, puis les Quatre Chemins.

BRUYERES-VOSGES : Une balade sous un ciel menaçant.
BRUYERES-VOSGES : Une balade sous un ciel menaçant.
BRUYERES-VOSGES : Une balade sous un ciel menaçant.

Nous arrivons ensuite au Point du Jour qui offre une vue sur BRUYÈRES, la Vallée de la Vologne et les Hautes-Vosges, dont je ne saurais me lasser. Les saisons, les caprices de la météo font que j'ai toujours l'impression de découvrir un nouveau paysage.

Pour une fois, je ne me précipite pas à la Pointe, je prends le temps de m'arrêter pour photographier BRUYÈRES avec l'Helledraye en premier plan.

BRUYERES-VOSGES : Une balade sous un ciel menaçant.
BRUYERES-VOSGES : Une balade sous un ciel menaçant.

Nettoyée par les passages pluvieux antérieurs, l'atmosphère est des plus limpides. Un régal pour le photographe, d'autant plus que les nuages noirs laissent place au-dessus de l'Helledraye, à une belle trouée de ciel bleu qui éclaire BRUYÈRES.

BRUYERES-VOSGES : Une balade sous un ciel menaçant.
BRUYERES-VOSGES : Une balade sous un ciel menaçant.

Après avoir pleinement profité du point de vue, nous décidons de descendre par le sentier à flanc de l'Helledraye, pour rejoindre le point de vue qui se situe au-dessus des maisons du lieu-dit Le Hallier, en lisière de forêt. Avec ces nuages noirs, la vue sur BRUYÈRES et la Vallée de la Vologne doit être bien différente de celle que j'avais photographiée en 2013.

Cliquer sur la carte pour définir le niveau de zoom et afficher la vue satellite. Cliquer sur les jalons pour afficher leur description.

Arrivés à ce point de vue, nous découvrons un paysage saisissant de contraste. La présence des genêts en fleurs renforce encore ce contraste avec le ciel noir.

En comparant les deux dernières photos, vous pouvez voir que la masse nugeuse noire située àdroite s'est avancée en direction de la Vallée de la Vologne, le soleil revient par l'Oest pour éclairer le lieu-dit "Le Hallier"
En comparant les deux dernières photos, vous pouvez voir que la masse nugeuse noire située àdroite s'est avancée en direction de la Vallée de la Vologne, le soleil revient par l'Oest pour éclairer le lieu-dit "Le Hallier"
En comparant les deux dernières photos, vous pouvez voir que la masse nugeuse noire située àdroite s'est avancée en direction de la Vallée de la Vologne, le soleil revient par l'Oest pour éclairer le lieu-dit "Le Hallier"

En comparant les deux dernières photos, vous pouvez voir que la masse nugeuse noire située àdroite s'est avancée en direction de la Vallée de la Vologne, le soleil revient par l'Oest pour éclairer le lieu-dit "Le Hallier"

Nous pensons qu'il est temps de rentrer à la maison des parents si nous voulons passer entre les gouttes pour le cas où il se mettrait à pleuvoir.

Depuis le point de vue, nous poursuivons le chemin pour rejoindre la Rue de la Libération un peu avant la Ferme des Sept Sceaux que nous appelions la Ferme ROBERT dans ma jeunesse.

Au débouché du chemin sur la Rue de la Libération, nous nous attardons quelques instants pour observer ces "fausses vosgiennes" qui mangent tranquillement.

BRUYERES-VOSGES : Une balade sous un ciel menaçant.

Le ciel est maintenant vraiment noir au-dessus du Château et de l'Avison, nous accélérons le pas pour rentrer à la maison.

Heureusement, pas une goutte ne sera tombée au point que, insatiable comme je suis pour ce qui est de ramener des photos de BRUYÈRES, je décide de sortir de nouveau pour aller photographier l'école Jean Rostand et le collège Charlemagne que je n'avais pas.

L'école Jean Rostand sur fond de ciel noir au-dessus de l'Avison et le collège Charlemagne
L'école Jean Rostand sur fond de ciel noir au-dessus de l'Avison et le collège Charlemagne
L'école Jean Rostand sur fond de ciel noir au-dessus de l'Avison et le collège Charlemagne

L'école Jean Rostand sur fond de ciel noir au-dessus de l'Avison et le collège Charlemagne

Avant de rentrer, je prendrai quelques photos de la gare depuis le pont-route.

BRUYERES-VOSGES : Une balade sous un ciel menaçant.
BRUYERES-VOSGES : Une balade sous un ciel menaçant.

Ainsi se termine cette balade sous un ciel menaçant mais sans pluie, qui nous aura permis de voir BRUYÈRES dans des conditions d'éclairage aussi contrastées que belles à regarder.

 

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

 

Pour mieux localiser le point de vue situé au-dessus du lieu-dit "Le Hallier", je vous invite à consulter une précédente publication en cliquant sur le lien ci-dessous.

Voir les commentaires

Publié le par Philippe Poix
Publié dans : #bruyeres-vosges, #Photos BRUYERES, #Bruyeres en ville, #Chemin de la Paix et de la Liberté

Le mardi 13 mai 2014, nous sommes allés déjeuner au restaurant le Grimoire qui donne sur la place du Commandant Paul FLESCH, face à l'ancienne caserne des pompiers.

Autant que je me souvienne, cet établissement s'appelait l'Arbre Vert auparavant.

Installé à l'étage, face à la fenêtre qui surplombe la place, l'idée de prendre une photographie de la Fontaine de la Paix et de la Liberté depuis cette fenêtre a fait son chemin au cours de ce repas que nous avons bien apprécié.

Arrivés au café, j'ai fait part de ce souhait à la serveuse qui m'a répondu sans hésitation que je pouvais prendre les photos que je voulais.

Je la remerciai et il ne fallait pas me le dire deux fois, d'autant que nous étions les derniers clients, ma séance photo ne dérangerait personne.

J'ouvrai donc la fenêtre pour photographier la fontaine, la Place du commandant Paul Flesch ainsi que la rue Simone et Jean Lurçat qui rejoint la Place Stanislas.

BRUYERES-VOSGES : La Fontaine de la Paix et de la Liberte sous un angle inhabituel
BRUYERES-VOSGES : La Fontaine de la Paix et de la Liberte sous un angle inhabituel
BRUYERES-VOSGES : La Fontaine de la Paix et de la Liberte sous un angle inhabituel
BRUYERES-VOSGES : La Fontaine de la Paix et de la Liberte sous un angle inhabituel

Sur la dernière photo qui prend la rue Simone et Jean Lurçat en enfilade, vous pouvez distinguer à droite l'enseigne du Musée Henri Mathieu (Ancienne Synagogue) et plus loin le buste du Docteur Villemin sur la Place Stanislas.

Après avoir quitté le restaurant, je profitai pour refaire quelques photos plus classiques de la Fontaine de la Paix et de la Liberté et de la rue de Verdun.
 

La Place du Commandant Paul FLESCH.

La Place du Commandant Paul FLESCH, la Fontaine de la Paix et de la Liberté, la rue de Verdun avec l'Avison en toile de fond.
La Place du Commandant Paul FLESCH, la Fontaine de la Paix et de la Liberté, la rue de Verdun avec l'Avison en toile de fond.
La Place du Commandant Paul FLESCH, la Fontaine de la Paix et de la Liberté, la rue de Verdun avec l'Avison en toile de fond.
La Place du Commandant Paul FLESCH, la Fontaine de la Paix et de la Liberté, la rue de Verdun avec l'Avison en toile de fond.
La Place du Commandant Paul FLESCH, la Fontaine de la Paix et de la Liberté, la rue de Verdun avec l'Avison en toile de fond.

La Place du Commandant Paul FLESCH, la Fontaine de la Paix et de la Liberté, la rue de Verdun avec l'Avison en toile de fond.

Je rappelle à mes visiteurs que la Place du Commandant Paul FLESCH et la Fontaine de la Paix et de la Liberté constituent le Stop n°6 du Chemin de la Paix et de la Liberté (CPL) fondé par Pierre MOULIN.

Pour tout savoir sur l'origine de la Fontaine de la Paix et de la Liberté à BRUYÈRES, j'invite mes visiteurs à lire ou relire la publication de Pierre MOULIN sur son site du Chemin de la Paix et de la Liberté de Bruyères-Biffontaine.

J'indique le lien ci-dessous.

_________________________

Bien que le sujet que j'aborde maintenant n'ait aucun rapport avec le thème de cette publication, je fais une parenthèse dans la mesure où il concerne la Rue de Verdun.

La Rue de Verdun me rappelle des souvenirs de jeunesse, je devrais plutôt dire d'enfance.

A l'époque nous allions chercher le lait directement à la ferme qui se trouvait Rue de Verdun. On ramenait le lait dans un "pot de camp" en aluminium. Le lait était ensuite versé dans une jatte puis après qu'il se soit reposé, ma mère récupérait la crème qu'il y avait à la surface pour cuisiner.

Mes parents avec lesquels j'en parlais la semaine dernière me disaient qu'il s'agissait de la ferme PERRIN.

Si ces pratiques ont disparu avec les temps modernes, on peut quand même se féliciter de voir aujourd'hui une augmentation significative des ventes directes de produits locaux du producteur au consommateur.

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

 

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>

Galeries CPA - PHOTOS BRUYÈRES

01-L'Avison

 

02-La Basse de l'Âne - Le Buemont

 

03-Le Bayeux - La place Léopold - l'Hôtel de Ville

 

04-Les Casernes

 

05-La Chapelle de la Roche et la Fontaine Saint Georges

 

06-Le Château - La Chapelle Saint Blaise - La Cabée

 

07-Chemin de Fer

 

 

09-Commerces-Hôtels-Restaurants-Cafés

 

10-Défilés - Divers

 

11-Ecoles

 

12-Eglise

 

14-Les Etangs de Monplaisir et Pointhaie

 

Gérardmer, chars de la Fête des Jonquilles 2013

 

A voir dans les Vosges

Articles récents

Hébergé par Overblog

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog