Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Bruyères-Vosges

Bruyères-Vosges

Je développe ce blog depuis décembre 2005, afin de partager ma passion pour ma ville natale de Bruyères et ses environs. J'y présente photographies récentes et Cartes Postales Anciennes (CPA). J'y fais part de mes souvenirs et je décris des itinéraires de balade ainsi que les multiples sites touristiques à voir absolument.

Publié le par Philippe Poix
Publié dans : #Photos BRUYERES, #bruyeres-vosges, #Helledraye, #Carte interactive

Ce Dimanche de Pâques fut marqué comme le jour qui le précéda, par un ciel couvert et des chutes de neige toute la matinée qui se prolongèrent jusque 13h30 environ,  pour laisser place progressivement à un ciel bleu tacheté de cumulus. Bref, un temps que j'aime pour faire de la photo.

Sitôt le repas Pascal terminé, je partis avec mon épouse pour une balade de plus de trois heures. Inutile de vous dire que les pauses prises, non seulement pour photographier les paysages mais aussi pour les contempler, ne manquèrent pas.

J'ai mon itinéraire en tête, nous partons de la maison d'où je fais une première photo en direction de la forêt de Faîte et nous nous dirigeons vers le parking de l'ancienne gendarmerie pour photographier la gare sur fond de Borémont et de la Vallée de la Vologne.

Toutes les photos sont cliquables pour être agrandies.

Vue sur l'Helledraye et la forêt de Faîte

Vue sur l'Helledraye et la forêt de Faîte

Je vous présente la carte de cet itinéraire, il vous suffit de cliquer sur les boutons + ou - en haut à gauche de la carte pour changer le niveau de zoom, vous déplacez la carte dans la fenêre par clic de souris maintenu (le fond de carte et IGN au 1/25000 e, les chiffres qui jalonnent le parcours indiquent le kilométrage parcouru depuis le point de départ) :

La Gare de BRUYÈRES vue depuis le parking de l'ancienne gendarmerie

La Gare de BRUYÈRES vue depuis le parking de l'ancienne gendarmerie

Nous bifurquons à droite avant le Lycée Jean Lurçat pour aller en direction de passage à niveau de la "ferme Monvoisin" où je m'arrête pour voir le Lycée d'où nous venons.

La "Ferme Monvoisin" et le passage à niveau de la ligne Epinal à Saint-Dié-des-Vosges. Sur cette dernière photo, le Lycée jean Lurçat et l'Avison en arrière plan.
La "Ferme Monvoisin" et le passage à niveau de la ligne Epinal à Saint-Dié-des-Vosges. Sur cette dernière photo, le Lycée jean Lurçat et l'Avison en arrière plan.

La "Ferme Monvoisin" et le passage à niveau de la ligne Epinal à Saint-Dié-des-Vosges. Sur cette dernière photo, le Lycée jean Lurçat et l'Avison en arrière plan.

Après avoir franchi le passage à niveau pour se rendre vers la route de FAYS, un regard sur la droite en direction de la colline du Château.

Nous apercevons La CABÉE, maison en bas à droite à flanc de colline du Château.

BRUYERES - VOSGES : Dimanche de Pâques 2008 enneigé et balade sur la route de FAYS

Une fois avoir rejoint la route de FAYS, nous restons sur notre droite en direction de la Ferme des Sept Sceaux puis de la ferme du Printemps.

Je remarque un éclairage des plus intéressants, qui me permet de faire cette série de photos que je vous laisse apprécier.

J'aime m'exercer à la photo prise en contre jour.

BRUYERES - VOSGES : Dimanche de Pâques 2008 enneigé et balade sur la route de FAYS
BRUYERES - VOSGES : Dimanche de Pâques 2008 enneigé et balade sur la route de FAYS
BRUYERES - VOSGES : Dimanche de Pâques 2008 enneigé et balade sur la route de FAYS
BRUYERES - VOSGES : Dimanche de Pâques 2008 enneigé et balade sur la route de FAYS
BRUYERES - VOSGES : Dimanche de Pâques 2008 enneigé et balade sur la route de FAYS
BRUYERES - VOSGES : Dimanche de Pâques 2008 enneigé et balade sur la route de FAYS
BRUYERES - VOSGES : Dimanche de Pâques 2008 enneigé et balade sur la route de FAYS

Après avoir pris le temps d'admirer cette sapinière, que seuls de rares animaux ont approché comme le montrent les quelques traces présentes sur la neige fraîche, nous poursuivons la route pour nous rendre vers l'ancienne ferme. 

Nous arrivons à la ferme en partie masquée par les quelques arbres qui se trouvent dans le champs de vision. J'ai quitté la route pour faire cette dernière photo.
Nous arrivons à la ferme en partie masquée par les quelques arbres qui se trouvent dans le champs de vision. J'ai quitté la route pour faire cette dernière photo.
Nous arrivons à la ferme en partie masquée par les quelques arbres qui se trouvent dans le champs de vision. J'ai quitté la route pour faire cette dernière photo.

Nous arrivons à la ferme en partie masquée par les quelques arbres qui se trouvent dans le champs de vision. J'ai quitté la route pour faire cette dernière photo.

Nous arrivons maintenant à la ferme du Printemps.

Cette ancienne ferme a été si je me souviens bien, rénovée pour accueillir des vacanciers. C'est d'ailleurs avec plaisir que j'ai pu adresser ces photos à Sylvie, qui m'a contacté par e-mail après avoir visité ce blog. Sylvie a eu l'occasion de passer des vacances dans cette ferme aménagée en gite et souhaitait savoir ce qu'elle était devenue.

La photo et internet m'ont alors permis de lui donner satisfaction.

BRUYERES - VOSGES : Dimanche de Pâques 2008 enneigé et balade sur la route de FAYS
BRUYERES - VOSGES : Dimanche de Pâques 2008 enneigé et balade sur la route de FAYS

Lorsque nous quittons la ferme du Printemps, je remarque rapidement qu'il manque quelque chose.

De l'autre côté de la route face à la ferme, il y avait à l'époque  un abri sous lequel un bac de fontaine en grès rose recevait un mince filet d'eau qui coulait en permanence. Vous pouvez en distinguer l'emplacement.

Certaines personnes ont sans doute dû penser que ce bac serait plus décoratif sur une pelouse pour faire un grand bac à fleurs par exemple.
Dommage pour l'authenticité...

BRUYERES - VOSGES : Dimanche de Pâques 2008 enneigé et balade sur la route de FAYS

Peut après la ferme, nous quittons la route par un sentier perpendiculaire qui part sur la droite et traverse l'ancienne pépinière. Il conduira à nous élever sur la montagne de l'Héledraye, pour rejoindre la route qui vient des Quatre Chemins.

L'exercice n'est pas sans fatigue quand il s'agit de monter une pente plutôt raide en marchant dans la neige, ce qui demande un effort physique supplémentaire.

Au passage, quelques grummes fraichement à terre, à en juger par la coupe. Un répit avant de se retrouver à la scierie pour finir probablement en bois de charpente.

Nous ferons ensuite une pause à mi-pente, pour admier le paysage et cette ferme que vous pouvez voir dans l'article  "BRUYERES : Givre et lumière".

BRUYERES - VOSGES : Dimanche de Pâques 2008 enneigé et balade sur la route de FAYS
BRUYERES - VOSGES : Dimanche de Pâques 2008 enneigé et balade sur la route de FAYS

Après avoir rejoint la route qui vient des Quatre Chemins, nous nous arrêtons pour souffler, j'en profite pour photographier ce que nous venons de monter.

BRUYERES - VOSGES : Dimanche de Pâques 2008 enneigé et balade sur la route de FAYS

Nous allons en direction des Quatre Chemins et nous passons à proximité des Septs Frères.

Difficile de voir les septs car avec cet angle de prise de vue, les plus imposants cachent les plus rachitiques ...

Le soleil est bas, l'éclairage doux à cette heure avancée de la soiré est du plus bel effet.

BRUYERES - VOSGES : Dimanche de Pâques 2008 enneigé et balade sur la route de FAYS
BRUYERES - VOSGES : Dimanche de Pâques 2008 enneigé et balade sur la route de FAYS
BRUYERES - VOSGES : Dimanche de Pâques 2008 enneigé et balade sur la route de FAYS
BRUYERES - VOSGES : Dimanche de Pâques 2008 enneigé et balade sur la route de FAYS

En contrebas, nous revoyons la ferme évoquée précédemment avec le village de FAYS en arrière plan. Le paysage est maintenant plongé dans l'ombre.

BRUYERES - VOSGES : Dimanche de Pâques 2008 enneigé et balade sur la route de FAYS

Arrivant à hauteur des anciennes carrières de l'Helledraye, le paysage dégagé offre une vue magnifique sur BRUYÈRES et la Vallée de la Vologne, en direction des Hautes-Vosges.

BRUYERES - VOSGES : Dimanche de Pâques 2008 enneigé et balade sur la route de FAYS

Puis nous nous retournons pour admirer le soleil couchant.

BRUYERES - VOSGES : Dimanche de Pâques 2008 enneigé et balade sur la route de FAYS

Nous continuons ensuite notre descente pour revenir à la maison familiale, oxygénés et heureux à souhait d'avoir eu ce temps magnifique après une matinée d'averses de neige.

Amis visiteurs, je n'ai mis dans cet article que quelques photos pour illuster cette belle ballade. Je vous invite à en voir plus et en plus grand format en cliquant sur le lien suivant :


 

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

Voir les commentaires

Publié le par Philippe Poix
Publié dans : #Photos BRUYERES, #Helledraye, #bruyeres-vosges, #Point de vue, #Itinéraire randonnée pédestre

Le 22 mars 2008, après m'être attardé sur la Place DORON et dans la ruelle de La CABÉE, bien que le ciel montre des signes d'une nouvelle averse de neige, je décide de monter à la pointe de l'Helledraye qui est pour moi la réciproque  de l'Avison et du Mirador en termes de point de vue sur BRUYÈRES.


Je fais une parenthèse en montrant ci dessous, le point de vue de la Pointe de l'Helledraye, photographié depuis la maison familiale avec une grande focale.

BRUYERES VOSGES : Pâques 2008, l'Helledraye après la Montagne du Château enneigée

Une fois arrivé rue Joffre en descendant de la ruelle de la Cabée, je vais ensuite en direction de la rue du 442 e Régiment Américain d'Infanterie.

Ci-dessous l'itinéraire parcouru qui représente 4,3 km aller et retour, une balade facile à faire en famille.

En direction de l'Héledraye en passant par la rue du 442 ème Régiment Américain d'Infanterie qui libéra BRUYÈRES en octobre 1944 .
En direction de l'Héledraye en passant par la rue du 442 ème Régiment Américain d'Infanterie qui libéra BRUYÈRES en octobre 1944 .

En direction de l'Héledraye en passant par la rue du 442 ème Régiment Américain d'Infanterie qui libéra BRUYÈRES en octobre 1944 .

Juste avant de suivre la route qui mène aux Quatre Chemins, un arrêt à l'entrée de la forêt de l'Helledraye pour balayer du regard de gauche à droite, le Buemont, Fouchon en arrière plan, le Quartier des Baraques, Pointhaie en arrière plan, la colline du Château et l'Avison en arrière plan.
Juste avant de suivre la route qui mène aux Quatre Chemins, un arrêt à l'entrée de la forêt de l'Helledraye pour balayer du regard de gauche à droite, le Buemont, Fouchon en arrière plan, le Quartier des Baraques, Pointhaie en arrière plan, la colline du Château et l'Avison en arrière plan.
Juste avant de suivre la route qui mène aux Quatre Chemins, un arrêt à l'entrée de la forêt de l'Helledraye pour balayer du regard de gauche à droite, le Buemont, Fouchon en arrière plan, le Quartier des Baraques, Pointhaie en arrière plan, la colline du Château et l'Avison en arrière plan.

Juste avant de suivre la route qui mène aux Quatre Chemins, un arrêt à l'entrée de la forêt de l'Helledraye pour balayer du regard de gauche à droite, le Buemont, Fouchon en arrière plan, le Quartier des Baraques, Pointhaie en arrière plan, la colline du Château et l'Avison en arrière plan.

La sortie de BRUYÈRES en direction des Quatre Chemins, il faut laisser sur la droite le sentier qui descend à la Basse de l'Âne, puis continuer vers les quatres chemins.
La sortie de BRUYÈRES en direction des Quatre Chemins, il faut laisser sur la droite le sentier qui descend à la Basse de l'Âne, puis continuer vers les quatres chemins.
La sortie de BRUYÈRES en direction des Quatre Chemins, il faut laisser sur la droite le sentier qui descend à la Basse de l'Âne, puis continuer vers les quatres chemins.

La sortie de BRUYÈRES en direction des Quatre Chemins, il faut laisser sur la droite le sentier qui descend à la Basse de l'Âne, puis continuer vers les quatres chemins.

J'arrive à hauteur de l'ancienne carrière de grès rose de l'Helledraye, aujourd'hui habitée par une fourmi géante.

J'arrive à hauteur de l'ancienne carrière de grès rose de l'Helledraye, aujourd'hui habitée par une fourmi géante.

Peu après l'ancienne carrière, un banc recouvert d'un coussin neigeux certainement un peu trop humide pour s'assoir ! A côté, un jeune sapin n'a pas résisté au poids de la neige. Il s'est couché ce qui lui a valude se faire tronçonner. Les cercles concentriques permettent de déterminer l'âge du résineux. Le nombre d'années de l'arbre et égal au nombre de cercles. A priori, ce résineux a dix sept ans. (Difficile de compter les cercles à la périphérie)
Peu après l'ancienne carrière, un banc recouvert d'un coussin neigeux certainement un peu trop humide pour s'assoir ! A côté, un jeune sapin n'a pas résisté au poids de la neige. Il s'est couché ce qui lui a valude se faire tronçonner. Les cercles concentriques permettent de déterminer l'âge du résineux. Le nombre d'années de l'arbre et égal au nombre de cercles. A priori, ce résineux a dix sept ans. (Difficile de compter les cercles à la périphérie)

Peu après l'ancienne carrière, un banc recouvert d'un coussin neigeux certainement un peu trop humide pour s'assoir ! A côté, un jeune sapin n'a pas résisté au poids de la neige. Il s'est couché ce qui lui a valude se faire tronçonner. Les cercles concentriques permettent de déterminer l'âge du résineux. Le nombre d'années de l'arbre et égal au nombre de cercles. A priori, ce résineux a dix sept ans. (Difficile de compter les cercles à la périphérie)

Je poursuis la route et j'arrive maintenant aux Quatre Chemins.
Je poursuis la route et j'arrive maintenant aux Quatre Chemins.

Je poursuis la route et j'arrive maintenant aux Quatre Chemins.

Bien entendu, les Quatres Chemins ne sont qu'une étape intermédiaire, mon idée est d'aller voir ce qui se passe à la Pointe de l'Helledraye, appelée aujourd'hui Point du jour.

Sur le sentier qui s'élève légèrement, je trouve d'autres bancs avec leurs coussins de neige, puis j'arrive au point de vue intermédiaire qui donne sur la vallée de la Vologne en direction des Hautes-Vosges.

Au point de vue, les sapins commencent à se dresser vers le ciel, masquant une partie du paysage. Périodiquement, des coupes d'arbres sont faites pour dégager le point de vue. Je pense que ceux ci ne tarderont à se coucher sur la terre ferme !
Au point de vue, les sapins commencent à se dresser vers le ciel, masquant une partie du paysage. Périodiquement, des coupes d'arbres sont faites pour dégager le point de vue. Je pense que ceux ci ne tarderont à se coucher sur la terre ferme !
Au point de vue, les sapins commencent à se dresser vers le ciel, masquant une partie du paysage. Périodiquement, des coupes d'arbres sont faites pour dégager le point de vue. Je pense que ceux ci ne tarderont à se coucher sur la terre ferme !

Au point de vue, les sapins commencent à se dresser vers le ciel, masquant une partie du paysage. Périodiquement, des coupes d'arbres sont faites pour dégager le point de vue. Je pense que ceux ci ne tarderont à se coucher sur la terre ferme !

Arrivé à la pointe de l'Helledraye, je patiente un bon quart d'heure avant que la neige s'arrête de tomber.

Je suis passionné de photo certes, mais je préfère tout de même protéger mon matériel des intempéries.

C'est pour cette raison que j'emporte en principe, également , un compact numérique pour lequel j'ai moins de scrupules à l'exposer au mauvais temps.
Le paysage est particulièrement gris, toutefois je ne perds pas espoir d'être monté à l'Helledraye et de pouvoir ramener des photos intéressantes.

Je patiente alors en fixant sur ma carte mémoire la lente amélioration des conditions météorologiques.

Le ciel est chargé, la visibilité réduite mais la neige s'est arrêtée de tomber, quelque chose me dit que cela va s'arranger.
Le ciel est chargé, la visibilité réduite mais la neige s'est arrêtée de tomber, quelque chose me dit que cela va s'arranger.

Le ciel est chargé, la visibilité réduite mais la neige s'est arrêtée de tomber, quelque chose me dit que cela va s'arranger.

Timidement des rayons du soleil commencent à percer les nuages et finissent par éclairer la colline du Château et les habitations. C'est bon signe, du moins je l'espère.

Alors que l'Avison est encore peu éclairé, le soleil, plutôt pâle, mais bien présent, redonne un timide éclat à la ville de BRUYERES.

BRUYERES VOSGES : Pâques 2008, l'Helledraye après la Montagne du Château enneigée
BRUYERES VOSGES : Pâques 2008, l'Helledraye après la Montagne du Château enneigée
BRUYERES VOSGES : Pâques 2008, l'Helledraye après la Montagne du Château enneigée
BRUYERES VOSGES : Pâques 2008, l'Helledraye après la Montagne du Château enneigée
BRUYERES VOSGES : Pâques 2008, l'Helledraye après la Montagne du Château enneigée

Notez bien la sensible amélioration du temps, au fur et à mesure du dégagement des nuages de neige, quelques rayons de soleil finissent par éclairer l'Avison.

En arrière plan, le massif du Borémont apparait progressivement, à l'image d'un tirage papier photo dans le révélateur.

Une autre époque que celle du labo et de l'agrandissement photo ... mais bien des souvenirs aussi.

J'ai toujours apprécié la promenade en forêt, mais quand la neige et le soleil sont de la partie, c'est vraiment une ambiance féérique. Le bruit sourd des pas sur la neige, le calme et la beauté de la nature, sont de véritables sources de plaisir.

Après l'extase au Point du Jour, je redescends sur mes pas en profitant du sous bois ensoleillé.

BRUYERES VOSGES : Pâques 2008, l'Helledraye après la Montagne du Château enneigée
BRUYERES VOSGES : Pâques 2008, l'Helledraye après la Montagne du Château enneigée
BRUYERES VOSGES : Pâques 2008, l'Helledraye après la Montagne du Château enneigée
BRUYERES VOSGES : Pâques 2008, l'Helledraye après la Montagne du Château enneigée
BRUYERES VOSGES : Pâques 2008, l'Helledraye après la Montagne du Château enneigée

Puis je repasse aux Quatre Chemins avant de revenir sur BRUYÈRES, émerveillé d'avoir pu profiter d'une éclaircie pour admirer le paysage.

Aux Quatre Chemins, je remarque une sapinière qui est à l'ombre.

Elle n'est pas sans avoir un certain charme. De ces sapins dressés vers le ciel et qui semblent chercher la lumière, il ressort une impression de grandeur.

Le lendemain me réservera également un bel après midi qui donna la possibilité de faire une autre belle ballade du côté de la route de FAYS pour revenir par les Quatre Chemins.

Voila le thème de mon prochain article.

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

 

 

Voir les commentaires

Galeries CPA - PHOTOS BRUYÈRES

01-L'Avison

 

02-La Basse de l'Âne - Le Buemont

 

03-Le Bayeux - La place Léopold - l'Hôtel de Ville

 

04-Les Casernes

 

05-La Chapelle de la Roche et la Fontaine Saint Georges

 

06-Le Château - La Chapelle Saint Blaise - La Cabée

 

07-Chemin de Fer

 

 

09-Commerces-Hôtels-Restaurants-Cafés

 

10-Défilés - Divers

 

11-Ecoles

 

12-Eglise

 

14-Les Etangs de Monplaisir et Pointhaie

 

Gérardmer, chars de la Fête des Jonquilles 2013

 

A voir dans les Vosges

Articles récents

UTILISATION DES PHOTOS

A l'exception de quelques photographies pour lesquelles je cite l'auteur qui m'autorise à les publier, je suis l'auteur de toutes les photographies que je présente sur BRUYÈRES-VOSGES.

Mes photographies ne sont pas libres de droit d'utilisation.

Toute personne désireuse d'utiliser une de mes photographies à des fins non commerciales, voudra bien m'en adresser la demande en utilisant le

Formulaire de contact (Cliquer sur le lien pour accéder au formulaire)

Je lui répondrai par courriel en lui demandant de préciser la source de la photo utilisée sous la forme :

" Photographie source blog

BRUYÈRES-VOSGES "

 http://www.bruyeres-vosges.fr/

Le demandeur auquel j'aurai accordé le droit d'utilisation pourra redimmensionner la photographie sans toutefois la recadrer.

Hébergé par Overblog