Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bruyères-Vosges

Bruyères-Vosges

Je développe ce blog depuis décembre 2005, afin de partager ma passion pour ma ville natale de Bruyères et ses environs. J'y présente photographies récentes et Cartes Postales Anciennes (CPA). J'y fais part de mes souvenirs et je décris des itinéraires de balade ainsi que les multiples sites touristiques à voir absolument.

Publié le par Philippe POIX
Publié dans : #Ferroviaire, #bruyeres-vosges

Amis visiteurs, vous connaissez ou allez découvrir chez moi en visitant ce blog, une certaine passion pour le chemin de fer.

La ligne LAVELINE DEVANT BRUYÈRES - GERARDMER a été fermée en 1988.

Cette ligne était raccordée à la ligne EPINAL - SAINT DIE en gare de LAVELINE DEVANT BRUYÈRES. Comme je l'ai déjà évoqué dans un article, je me rappelle non sans nostalgie, nos sorties d'été en fin de soirée où nous allions voir le "PARIS-GERARDMER" qui s'arrêtait en gare de BRUYÈRES.

J'ai récemment découvert sur internet qu'une association s'est constituée en décembre 2004 pour demander la réouverture de la ligne LAVELINE DEVANT BRUYÈRES - GERARDMER. Il s'agit de l'association TG2V qui signifie :

Train Gérardmer Vologne Vosges
Cette association présente un site internet très intéressant à l'adresse http://www.tg2v.org/index.php

Vous pouvez y accéder en cliquant sur l'image ci dessous, réduction de la page d'accueil du site  de l'association TG2V.

J'y ai notamment découvert un document très intéressant, à savoir l'étude de faisabilité de la réouverture de cette ligne, étude effectuée par le cabinet EgisRail mandaté par RFF (Réseau Ferré de France) propriétaire des infrastructures.

Je me suis empressé d'adhérer à cette association, tant je partage le désir de revoir rapidement le train arriver en gare de Gérardmer.

Depuis la mise en service du TGV Est Européen qui met BRUYÈRES à à peine plus de 3h00 de PARIS le vendredi soir avec un rapide changement à ÉPINAL, de même pour le retour du dimanche soir; je pense que la réouverture de cette ligne serait source d'un développement durable de l'activité et du tourisme dans la Vallée de la Vologne. Elle serait de plus grandement profitable aux habitants qui en verraient leurs déplacements facilités.

Et même sans venir de PARIS, la réouverture de cette ligne permettrait à nos "voisins de MEURTHE et MOSELLE de laisser leur voiture au profit du train pour se rendre en week-end à GERARDMER. Ville où les activités sur place sont multiples été comme hiver. 

Ce projet de réouverture de ligne concerne RFF, les élus, la SNCF, les habitants, les touristes, alors je vous invite vivement à soutenir l'action de TG2V en adhérant à cette association dont l'action va tout à fait dans le sens de la préservation de l'environnement.

Cet article est peu illustré pour le moment, je m'empresserai d'aller faire des photos de points caractéristiques de cette ligne LAVELINE - GERARDMER lors d'un futur séjour à BRUYÈRES.

M'étant rendu à BRUYERES le week-end du 16 et 17 mai 2009, je me suis empressé de prendre quelques photos de ce qui reste de la ligne Laveline - Gérardmer. ce n'est pas exhaustif, j'y retournerai lors d'un prochain séjour.

LAVELINE-DEVANT- BRUYÈRES, la ligne et l'ancien passage à niveau



 



L'ancienne maison de garde barrières du passage à niveau

Côté GERARDMER du passage à niveau, difficile de voir le seul bout de rail pas encore recouvert par la végétation!


La Gare d'AUTMONZEY



Le passage à niveau d'AUTMONZEY

AUTMONZEY, la voie en direction de GERARDMER





Une végétation qui a pris ses aises !


Une portion de voie qui semble être en bon état à l'approche de la gare d'AUTMONZEY dans le sens GERARDMER - LAVELINE

La halle marchandises en gare d'AUTMONZEY


Des rideaux d'époque, sans doute en gare d'AUTMONZEY


GRANGES-SUR-VOLOGNE, le passage à niveau côté GERARDMER



Le pont sur la Vologne















L

ES EVELINES, ancienne maison de garde du passage à niveau, vue en direction de GERARDMER





Vue en direction de LAVELINE





Vue en direction de GERARDMER








 

Comme je l'ai précisé, je compléterai cette galerie photo ultérieurement après un prochain séjour à BRUYÈRES qui me permettra de prendre plus de temps pour parcourir la ligne, notamment entre la gare de Laveline et l'ancien passage à niveau que j'ai photographié, de même qu'entre les Evelines et GERARDMER.

Je suis retourné à LAVELINE devant BRUYÈRES en Août 2009, pour y photographier ce qui reste de la voie ferrée aux abords de l'ancien passage à niveau situé rue de la Mairie.











 

Si la végétation a repris ses aises, comme le montrent les photos ci dessus, la voie est loin d'être irrécupérable.
 
Nous sommes déjà en décembre 2009, bientôt la nouvelle année 2010. Je m'y prends un peu à l'avance en formulant le voeu que l'année 2010 soit une année décisionnelle en terme de réouverture de la ligne de LAVELINE-Devant-BRUYÈRES à GERARDMER.

Pour compléter cet article avec un brin d'humour, l'histoire "Gare" du Conteur et humoriste Vosgien Claude Vanony avec DEEZER :
 
Découvrez la playlist Nouvelle playlist avec Claude Vanony

Commenter cet article

villaume bernadette 25/02/2010 20:11


c'est vraiment du n'importe quoi (une voie verte certainement pour les touristes !!!!!


Philippe 22/03/2014 21:27

Ce que j'avais oublié de dire, c'est que malheuresement on est pour le tout camion, et le transport par rail n'intéresse pas grand monde. Quand on voit tout ces camions sur nos routes, c'est a pleurer.
Philippe

Philippe 22/03/2014 21:24

Bonsoir,

Je viens de passer une superbe semaine de vacances à Gerardmer, la région est magnifique. Y avait bien 30 ans que j'étais venu dans cette région.
Je veux par ce petit message vous dire toute ma joie, si la ligne de chemin de fer re ouvrirait. Mon grand-père, arrière-grand-père ont travaillé aux chemins de fer, et je suis moi même un amoureux de ceux ci.

Philippe Poix 25/02/2010 21:51


Bonsoir,
Si je comprends bien le sens de votre commentaire, vous ne seriez pas d'accord avec la réalisation d'une voie verte. Ce sujet a été abordé par le visiteur qui a rédigé le commentaire précédent en
écrivant qu'il existerait un projet de "voie verte" défendu par quelques élus du secteur". Tant dans ce commentaire que dans ma réponse, la préfèrence ne va pas à la "voie verte"
Cordialement,


dominique 25/02/2010 09:16


juste une question à Monsieur POIX :
pensez vous prendre de façon régulière le train pour vous rendre à Gérardmer et l'avez-vous déjà pris avant sa supréssion ?


Philippe POIX 25/02/2010 11:19


Bonjour,

J'ai effectivement pris ce train dans ma jeunesse et je pense bien que je le prendrais si la ligne était réouverte. Maintenant tout dépend de ce que vous entendez par "façon régulière". Résidant à
500 km des Vosges, je ne m'y rend pas toutes les semaines. Toujours est-il que j'ai changé mes habitudes en prenant de plus en plus la formule TGV + train Epinal Bruyères plutôt que ma voiture. Et
si la ligne était réouverte, il est certain que je l'emprunterais pour aller à Gérardmer.

Cordialement,

Philippe POIX


Laurent 16/02/2010 17:13


Bonjour,
j'ai déjà eu l'occasion de dire tout le bien que je pense de ce blog mais je ne puis, en tant que petit fils de cheminot, rester insensible à cet article.
La voie n'est pas déclassée, pas déferrée (contrairement à beaucoup d'autres qui le furent rapidement après leur fermeture), et une volonté très forte existe dans la région pour que cette ligne
fonctionne à nouveau.

Certes, il existe bien un projet de "voie verte" défendu par quelques élus du secteur, mais les complications connues par d'autres aménagements similaires dans le Massif, et ailleurs en
France,commencent à en dissuader plus d'un.
Si les pouvoirs publics financent ce genre de travaux, ce sont les communes riveraines qui se trouvent chargées de l'entretien de ces "voies vertes" avec tout les frais que cela implique. En outre,
les retombées économiques que certains aménageurs mettent en avant dans ces cas là, sont bien souvent négligeables, surtout en dehors des zones fortement touristiques.
En fait, si les voies vertes s'inscrivent bien dans des zones fréquentées en masse par les touristes, elle n'en sont pas pour autant un facteur de développement.

A ce titre, alors que de nombreux responsables et élus connaissent la hantise que notre vallée devienne une "zone dortoir", une réelle volonté de réhabilitation de cette voie ferrée émerge.
La région est prête à s'engager financièrement, l'Etat également, la commune de Gérardmer est prête à financer une nouvelle gare, d'autres structures de la vallée de la Vologne songent à se
positionner en faveur de cette réouverture quitte à participer aux frais de remise en service.

Il ne manque pas grand chose pour que la situation ne se débloque... En tout cas, il y a bien des raisons d'espérer !

Et je termine quand même par un grand merci à Philippe Poix pour ce reportage qui nous rappelle qu'il n'y a pas si longtemps les voyageurs pouvaient s'émerveiller des paysages de nos vallées sans
avoir à regarder la route...


Philippe POIX 22/02/2010 23:10



Bonsoir,

Je partage entièrement votre avis concernant le projet de voie verte. Si le cyliste que je suis également a déjà pu apprécier sur des lieux de vacances les anciennes voies ferrées transformées en
piste cyclable, c'est principalement pour le peu d'intersections avec les voies routières, et surtout pour les rampes qui sont limitées. ceci dit, j'ai tout de même des regrets quand je vois une
ancienne voie ferrée finir ainsi car effectivement, elle ne doit pas être fréquentée 12 mois sur 12! Vous avez également raison sur les coûts d'entretien.

Vous tenez des propos qui me rassurent sur le fait qu'il ne faut plus grand chose pour débloquer le projet de réouverture de la ligne Laveline à Gérardmer, à l'époque du développement durable, ce
serait réellement le choix de la raison pour la vallée de la Vologne.

J'aime beaucoup votre dernière phrase quand vous écrivez "qu'il n'y a pas si longtemps les voyageurs pouvaient s'émerveiller des paysages de nos vallées sans avoir à regarder la route ..."

Mon voeu le plus cher, c'est que se souvenir que vous exprimez si bien redevienne rapidement réalité dans cette si belle vallée de la Vologne.

Bien cordialement,

Philippe POIX


AMELIE 08/01/2010 23:41


Voir le passage à niveau des Evelines, dans cet état me rend triste, bien que je n'y habite plus, ce village est devenu un lieu triste et plein de ruines. J'y ai passé toute mon enfance à quelques
pas de là. Je ne sais si les gens souhaitent ou pas que cette ligne refonctionne, mais mes souvenirs sont bien vivants, comme les jours de fête des Jonquilles, où les voitures attendaient sur plus
d'un kilomètre, lorsque les trains passaient. Les trains de l'été, le village était vivant avec plein d'enfants et de jeunes gens (ceux nés avant la guerre et ceux du retour des papas après). Les
jours de neige étaient des jours trés heureux, tout le monde en luge, à skis pour les grands...que de souvenirs !
Merci pour ce beau blog et pour faire vivre et revivre notre région.


Philippe POIX 09/01/2010 09:25



Je vous remercie de nous faire part de vos souvenirs et de votre tristesse de voir la ligne dans cet état. Espèrons que nous verrons la réouverture de la ligne Laveline devant Bruyères à
Gérardmer à court terme. C'est pour cette raison que je soutiens l'action et que je suis adhérent à l'association TG2V qui mène l'action pour la réouverture de la ligne.

Je profite de ma réponse pour redonner aux visiteurs de BRUYERES-VOSGES, le lien vers votre site

LA TABLE LORRAINE D'AMELIE

Site magifiquement réalisé que j'ai encore consulté pour faire les menus de fêtes de fin d'année.

Bonne année et bonne continuation,

Cordialement,

Philippe POIX



jacquat 08/01/2010 13:51


Nous sommes un jeune couple originaire de la commune et nous sommes bien les propriétaires de la gare de Aumontzey!
Mais contrairement à vous, nous ne souhaitons pas vraiment la réouverture de la ligne!
Cordialement,


Philippe Poix 09/01/2010 08:56



Le bâtiment voyageurs de la gare de Aumontzey a donc été vendu et je comprends votre réaction.
Je reste cependant persuadé que la réouverture de la ligne Laveline devant Bruyères à Gérardmer serait un bienfait pour le développement de l'activité et du tourisme dans la vallée de la
Vologne.
Dans la mesure où la ligne serait de la pleine voie, sans installations de signalisation à commander, l'ancienne gare (j'entends par là, la voie et les quais) rénovée pourrait devenir ce qu'on
appelle un point d'arrêt non géré, c'est à dire sans personnel dans un bâtiment gare. La vente des billets serait faite dans le train.

Certes le passage de trains serait générateur de bruit, mais je pense que  ce serait minime par rapport à celui généré par la circulation routière sur la route de Gérardmer. Le trafic
ferroviaire serait tout de même limité en nombre de circulations par jour.

Voici donc ma position qui n'est pas incompatible avec le fait que vous puissiez profiter de longues annés de votre propriété même avec une réouverture de la ligne.

Cordialement,

Philippe POIX



Galeries CPA - PHOTOS BRUYÈRES

01-L'Avison

 

02-La Basse de l'Âne - Le Buemont

 

03-Le Bayeux - La place Léopold - l'Hôtel de Ville

 

04-Les Casernes

 

05-La Chapelle de la Roche et la Fontaine Saint Georges

 

06-Le Château - La Chapelle Saint Blaise - La Cabée

 

07-Chemin de Fer

 

 

09-Commerces-Hôtels-Restaurants-Cafés

 

10-Défilés - Divers

 

11-Ecoles

 

12-Eglise

 

14-Les Etangs de Monplaisir et Pointhaie

 

Gérardmer, chars de la Fête des Jonquilles 2013

 

A voir dans les Vosges

Articles récents

UTILISATION DES PHOTOS

A l'exception de quelques photographies pour lesquelles je cite l'auteur qui m'autorise à les publier, je suis l'auteur de toutes les photographies que je présente sur BRUYÈRES-VOSGES.

Mes photographies ne sont pas libres de droit d'utilisation.

Toute personne désireuse d'utiliser une de mes photographies à des fins non commerciales, voudra bien m'en adresser la demande en utilisant le

Formulaire de contact (Cliquer sur le lien pour accéder au formulaire)

Je lui répondrai par courriel en lui demandant de préciser la source de la photo utilisée sous la forme :

" Photographie source blog

BRUYÈRES-VOSGES "

 http://www.bruyeres-vosges.fr/

Le demandeur auquel j'aurai accordé le droit d'utilisation pourra redimmensionner la photographie sans toutefois la recadrer.

Hébergé par Overblog