Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bruyères-Vosges

Bruyères-Vosges

Je développe ce blog depuis décembre 2005, afin de partager ma passion pour ma ville natale de Bruyères et ses environs. J'y présente photographies récentes et Cartes Postales Anciennes (CPA). J'y fais part de mes souvenirs et je décris des itinéraires de balade ainsi que les multiples sites touristiques à voir absolument. MES PHOTOGRAPHIES ET LES CPA DE MA COLLECTION NE SONT PAS LIBRES DE DROIT SAUF AUTORISATION QUE JE DONNERAIS SUR DEMANDE

cpa + photos bruyeres

Publié le par Philippe POIX
Publié dans : #CPA + Photos BRUYERES, #bruyeres-vosges, #Ferme des Anges, #Fouchon

Dans l'article "BRUYÈRES-VOSGES : vues d'hier et d'aujourd'hui sur Pointhaie depuis l'Avison" je m'interrogeais sur la position de la maison qui se trouve au pied de la montagne de Fouchon par rapport à la maison qui figure sur les cartes postales anciennes.

Claude Baumann m'avait alors donné l'explication : la Ferme des Anges a été détruite pendant la Deuxième Guerre Mondiale et reconstruite sur le plateau en retrait de la route, un peu plus à droite. (Je vous invite à revoir cet article pour avoir les explications complètes) 

 

Depuis, j'ai eu la chance de pouvoir faire l'acquisition d'une CPA que je n'avais pas encore vue, à savoir une vue relativement rapprochée de la Ferme des Anges sur fond de la montagne de Fouchon.

C'était inespéré car je ne pensais pas pouvoir illustrer cette différence de positionnement entre la Ferme des Anges et la maison que nous connaissons aujourd'hui.

12 12 CPA Bruyères

(Cliquer sur l'image pour l'agrandir)

La comparaison de la carte postale ancienne avec les deux photographies ci-dessous  est très parlante :

Fouchon 1

Photo Août 2004

(Cliquer sur les photos de cet article pour les agrandir)

 

108 PPX 2431

 Photo Avril 2012

Aujourd'hui, la maison qui a été reconstruite après la destruction de la "Ferme des Anges" pendant la dernière guerre, se trouve nettement à droite de la verticale qui passe par le sommet de la montagne de Fouchon.

Vous noterez qu'il y a une grande ressemblance de style entre ces deux constructions

Dans nos échanges, Claude Baumann m'a également parlé de l'oratoire de la Ferme des Anges et de la crypte. N'ayant pas de souvenir de cet oratoire et de la crypte, j'avais donc décidé  de m'y rendre lors de mon séjour d'avril 2012, pour y faire quelques photos.

109 PPX 2760

L'Oratoire de la Ferme des Anges - Avril 2012

 

110 PPX 2765

L'Oratoire et la Crypte de la Ferme des Anges - Avril 2012

 

En rédigeant cet article, je me rends compte que je n'ai fait que des gros-plans de l'oratoire et de de la crypte. Pour les situer, il aurait été intéressant de les photographier dans leur environnement avec un cadrage plus élargi. Ce n'est donc que partie remise, j'y retournerai lors de mon prochain séjour à BRUYÈRES.

 

Lors de ce séjour, mes Parents m'ont rappelé qu'il se disait qu'un souterrain partant du Château, débouchait du côté de la Ferme des Anges. A mon retour, je questionnai donc Claude Baumann dont je publie ci-dessous la réponse :

Comme promis, je vous transmets, en premier, ce que j'ai sur la crypte et l'oratoire au lieu-dit "la ferme des Anges". Lieu que j'ai  particulièrement bien connu (de 1940 à fin 1947) lorsque nous habitions l'hôtel du Cameroun (devenu Home), situé à 200 m. et pour avoir eu le fils Moulin comme compagnon de jeux (perdu de vue peu après la libération de Bruyères).
 
Je vous donne, ci-après, les éléments de la Société Philomatique des Vosges (S.P.V.), dont fait partie mon épouse, et qui s'intéresse à ce lieu depuis plusieurs années :
 
* SPV 2007: "suite à une intervention d'une équipe de la SPV, une rencontre informelle avec le premier adjoint de la ville de Bruyères a permis de le sensibiliser à une mise en valeur potentielle du site , sur le territoire de la commune. Il y subsiste un oratoire (dont la statue de la Vierge avait été brisée, d'où l'intervention de notre société) et la crypte de ce qui fut, au XVIII ième siècle la chapelle de la famille de notables Jaugeon-Lavaux. Une prochaine rencontre permettra de concrétiser une réhabilitation dans le respect de l'histoire des lieux." 
 
*SPV 2008: "située en bordure de la RN 420, à proximité du lieu-dit "la ferme des Anges" entre Bruyères et Brouvelieures, une niche grillagée abritait il y a peu une statue de vierge. Celle-ci, vandalisée, a fait l'objet d'un signalement à la mairie de Bruyères.
Les membres de la SPV ont été bien accueillis, ainsi que le sens de leur démarche. Il convenait de signaler l'état de l'oratoire dont la tablette a également été brisée. L'entrée de la  crypte jouxtant l'oratoire présente ses montants de grès en voie de dislocation à cause de la végétation.
 
Il ne faudrait pas grand-chose pour réhabiliter cet endroit qu'ignorent beaucoup de Bruyèrois. L'on se trouve dans un contexte historiquement très intéressant et qui interpelle. Les sources de l'iconographie liées au site sont extrêmement sommaires. 
Pourtant, des recherches devraient permettre d'éclaircir des points obscurs:
  - A qui était à l'origne cet oratoire? De quand date-t-il?
  -Si la crypte a abrité le tombeau de la famille Jaugeon-Lavaux (procureur du duc de Lorraine au siège baillager de Bruyères) au 18 ième siècle, est-elle de cette période ou antérieure ? Etait-elle surmontée d'une chapelle?
 
A quoi correspondent les murets, cavités et roche taillée dans le prolongement du site ?
 
Le secteur, proche du lieudit  l'Ermitage - où furent découverts des vestiges gallo-romains- est idéalement disposé: l'assise rocheuse bien plane surplombe la route (récente) et contrôle, de par cette position les anciennes voies vers Bruyères, Grandvillers, Brouvelieures et Vervezelle.
 
Les contacts doivent se poursuive avec la municipalité de Bruyères pour une intervention destinée à conforter le site. "
 
A noter ègalement, que l'entrée de la chapelle était encadrée de poteaux portant des représentations d'anges.
 
En ce qui concerne le souterrain issu du château: mon frère ainé et moi, avons entendu parler de ce souterrain et avons cru, jusqu'en 1951, que la crypte à droite de l'oratoire en était le débouché!
L'examen détaillé du château, qui devait  protéger la villa de champ, et de son enceinte, laissent penser à une autre hypothèse. Je termine les recherches à ce sujet pour vous les vous envoyer.
On peut dire, également, que les issues de secours des châteaux ont rarement été retrouvées ( émission -Des Racines et des Ailes-)

____________________________________________________________________________

 

Je souhaite que l'action engagée par la Société Philomatique des Vosges avec la Ville de BRUYÈRES conduise à la réhabilitation de ce site qui  fait partie du patrimoine.
Il est effectivement peu connu des Bruyèrois, pour ma part, je n'en avais pas de souvenir particulier.

Le souterrain du Château évoqué par mes Parents en avril, concorde probablement avec celui dont Claude Baumann avait entendu parler, pensant jusqu'en 1951 qu'il débouchait dans la crypte. 

 

Dans un message de juin 2012 dont je reprends un extrait ci-dessous, Claude Baumann m'a adressé une note relative à la mise à jour du souterrain du Château lors de travaux effectués dans la ville :

"Voilà donc une petite note, fruit du travail de recherche avec un ami Bruyérois (Jean Michelon), ancien professeur d'anglais actuellement retraité et originaire de Bruyères aussi et dont le Père (Paul Michelon) était un passionné d'histoire et de recherches,  notamment sur les  Gentilshommes de Laveline (il demeurait ruelle de LA CABÉE) et était l'auteur de plusieurs volumes déposés au Cercle Généalogique de St Dié "

Note Cl-Baumann 11 juin 2012

(Cliquer sur le document pour l'agrandir)

En conclusion de cet article, je remercie particulièrement Claude Baumann pour l'aide précieuse qu'il m'apporte afin de me permettre d'enrichir ce blog BRUYERES-VOSGES au-delà de mes propres connaissances.

Ceci pour ma plus grande satisfaction et celle de mes visiteurs. 

 

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

Voir les commentaires

Publié le par Philippe POIX
Publié dans : #CPA + Photos BRUYERES, #Point de vue, #Pointhaie, #bruyeres-vosges

Depuis que j'ai créé ce blog sur BRUYÈRES, il me tardait de pouvoir publier une photo des Roches de Pointhaie que je n'avais pas encore prise.

Divers chemins mènent aux Roches de Pointhaie soit pour accéder à leur sommet, soit pour les contempler depuis leur base. Le sentier qui passe à la base des roches, permet de mesurer toute la hauteur de ces roches de grès roses qui ont été aménagées depuis en site d'escalade.
 
Une carte postale ancienne de BRUYÈRES acquise récemment, représente la roche que je voulais photographier sous un angle similaire.

31 08 CPA Bruyères

(Cliquer sur les CPA et les photos de cet article pour les agrandir) 

Cette CPA est insérée dans l'album  23-Nouvel Album CPA-Roches de l'Avison et Roches de Pointhaie.

 

Je suis toujours allé me balader aux roches de Pointhaie le matin mais j'avais bien remarqué que la roche que je voulais photographier depuis ce sentier se trouvait en contre-jour à ce moment de la journée et qu'il me faudrait y revenir l'après-midi. Cette photo d'août 2005, certes prise avec du matériel moins performant à l'époque; représente tout à fait l'exemple à ne pas suivre :

002 DSC 0001

Mais quand les séjours à BRUYÈRES sont de courte durée, il est difficile de concilier le fait de vouloir en faire le maximum et de toujours avoir les conditions idéales de prise de vue.

Samedi, 07 avril 2012 après-midi, la météo est nettement plus clémente que celle qui avait été annoncée. Certes il y a des passages de gros cumulus, mais entre ces nuages, le soleil se montre. Direction Pointhaie donc, où je prends quelques photos de l'étang avant de monter aux roches.

145 [Group 1]-PPX 2424 PPX 2425-2 images

 

146 [Group 1]-PPX 2428 PPX 2429-2 images

 

149 PPX 2430

"Escalier d'eau" de l'Arentèle en sortie de l'Etang de Pointhaie

J'emprunte ensuite le sentier qui monte aux Roches de Pointhaie, tout en gardant un œil en contrebas pour ne rien perdre du lac. A cette saison, les feuillus commencent à peine à bourgeonner, ce qui permet d'entrevoir le paysage ente les branches d'arbre.
C'est ainsi que je remarque des promeneurs qui viennent de se croiser ...

147 PPX 2432 

puis l'extrémité ouest du lac que je surplombe alors.

148 PPX 2433

Quittant maintenant la vision du lac, je continue mon chemin en remarquant l'impression de sécheresse de la forêt,

062 PPX 0062

 

063 PPX 0063

 

J'arrive alors à une intersection, je décide d'emprunter le chemin qui part sur la gauche,

065 PPX 0065

un peu plus long, mais qui me donnera ensuite une vue sur l'Eglise,

066 PPX 0066

Cette photo prise en contre-jour en ce milieu d'après-midi, révèle tout de même des couleurs particulières.
Arrivant un peu plus tard au sommet des Roches de Pointhaie, le ciel est plus ou moins menaçant, je dois alors prendre mon mal en patience et attendre que le soleil finisse par percer, car il n'est pas loin.

J'attendrai quelque temps, avant qu'il daigne se montrer. J'en profite alors pour refaire une photo de la croix gammée gravée par des Allemands puis maquillée pour ne plus apparaître comme telle, par mon père et son frère pendant la guerre. (Cliquer sur le lien ci-contre pour relire l'article correspondant)

067 PPX 0067

 

068 PPX 0068

Le ciel est chargé, mais le soleil finit par éclairer les roches

31 07 CPA Bruyères

 

069 PPX 0069

Vue sur VERVEZELLE et le Borémont depuis les Roches de Pointhaie

   

071 PPX 0071

Vue rapprochée sur VERVEZELLE

 

072 PPX 0072

 

074 PPX 0074

Si j'ai pu bénéficier de quelques rayons de soleil (bien que le ciel soit chargé en arrière-plan), je finis par me dire que ce n'est pas encore mon jour pour photographier les roches comme je voulais le faire. Je me décide alors à descendre sous les roches, après deux dernières photos.

075 PPX 0075

Rocher d'escalade

076 PPX 0076

Vue sur l'Avison, en plein après-midi, contre-jour et nuages ne font pas bon ménage !

Une fois arrivé sur le sentier qui passe à la base des roches, je regarde le ciel désespérément, pourtant quelque chose me dit qu'il me faut patienter.
J'attendrai ainsi plus d'une demi-heure, tête relevée à scruter le ciel. Ma patience sera finalement récompensée, le ciel bleu finit par apparaître au-dessus des roches de Pointhaie.

080 PPX 0080

077 PPX 0077

079 PPX 0079

Les Roches de Pointhaie, de la terre au ciel.
(Assemblage par logiciel de deux photographies cadrées verticalement)

 

C'est donc comblé que je quitterai alors les Roches de Pointhaie pour rejoindre la route de VERVEZELLE afin de revenir par la Chapelle de la Roche et la route de BELMONT.

081 PPX 0081

En descendant vers la route de VERVEZELLE,

Je vous raconterai la suite de mon retour par la Chapelle de la Roche dans un prochain article ...

 

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

 

Voir les commentaires

Publié le par Philippe POIX
Publié dans : #CPA + Photos BRUYERES, #bruyeres-vosges, #Ferroviaire, #Commerces

Début avril 2012, je trouve à acquérir sur internet la carte postale ancienne de BRUYÈRES intitulée :

ENTRÉE DU QUARTIER BARBAZAN ET ROUTE DE CHAMP-LE-DUC

08 26 CPA Bruyères

(Cliquer sur l'image pour l'agrandir) 

Cette CPA est insérée dans l'album  

07-Nouvel Album CPA-Chemin de Fer

 A vrai dire, cette CPA m'intéresse plus spécialement  pour les détails du passage à niveau et pour le signal "Carré mécanique", signal d'arrêt absolu à damier rouge et blanc, raison pour laquelle je l'ai classée dans la catégorie CPA 08 - ferroviaire de ma collection.

Elle m'intéresse également pour faire la comparaison entre le Café de l'Est de l'époque et l'actuel restaurant "Au Bon Accueil".

Me rendant à BRUYÈRES pour le week-end de Pâques 2012, je me suis alors dit que cétait l'occasion d'aller prendre une photo de ce secteur de BRUYÈRES, afin de montrer les évolutions du paysage.

Mardi 10 avril au matin, ayant toute la matinée devant moi avant le retour fixé en début d'après-midi, je profitai des conditions exceptionnelles pour aller une série de photographies, dont celle du bar-restaurant et du passage à niveau.

134 BRUYERES PPX 2725

(Cliquer sur l'image pour l'agrandir) 

Si sa façade est facilement reconnaissable  à celle du Café de l'Est de l'époque, le restaurant "Au Bon Accueil" s'est vu ajouter des extensions. 

Le Quartier militaire de Barbazan a cèdé la place à une zone industrielle.

Quant au passage à niveau de la ligne ARCHES à SAINT-DIE-DES-VOSGES, barrières roulantes et guérite du garde-barrières de l'époque ont d'abord été remplacées par un passage à niveau gardé à barrières oscillantes, lui même ensuite remplacé par un passage à niveau automatique à deux demi barrières dont on peut voir en premier plan, les armoires d'appareillage de la signalisation automatique.

135 BRUYERES PPX 2727

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

Le lundi de Pâques s'est avéré être un jour de pluie et de grisaille. Heureusement la météo des autres jours m'a permis de rapporter une "moisson" photographique intéressante. A savoir quelques vues que je n'avais  pas encore prises mais aussi bien sûr les incontournables qui sont toutefois différentes selon les saisons et les conditions d'éclairage.
Je présenterai bien entendu une sélection de ces photographies dans mes albums photos et dans mes prochains articles. 

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§ 

Voir les commentaires

Publié le par Philippe POIX
Publié dans : #CPA + Photos BRUYERES, #bruyeres-vosges, #Ferme des Anges, #Pointhaie

Depuis que je collectionne les cartes postales anciennes de BRUYÈRES, l'occasion d'acquérir une CPA du point de vue sur l'étang de Pointhaie depuis le Mirador, ne s'était jamais présentée.

Je n'y pensais pas spécialement, jusqu'à ce que je sois avisé dernièrement de la vente d'une CPA de ce genre. C'était donc pour moi l'occasion de me la procurer, ce qui me fut facile étant le seul collectionneur à enchérir pour en faire l'acquisition. Ce n'est pas toujours le cas.

17 12 CPA Bruyères

(Cliquer sur la photo pour l'agrandir) 

 

J'ai toujours une certaine passion à comparer les images de BRUYÈRES, d'hier et d'aujourd'hui afin d'identifier les ressemblances et les différences.

Comparons maintenant cette CPA avec ma photographie qui s'y prête le mieux.  Cette photo date de décembre 2006, ce n'est pa la plus récente, mais l'absence de feuillage sur les arbres pendant la saison hivernale permet de mieux voir l'étang de Pointhaie depuis le Mirador.

Accueil 0125 DxO

(Cliquer sur la photo pour l'agrandir) 

A bien comparer ces deux images, je reste avec deux interrogations.
Je passe bien entendu sur les pavillons récents et sur le Home du Cameroun (d'ailleurs agrandi depuis 2006). Mes interrogations portent sur la position de la maison située à l'intersection de la D 420 et de la D 423a et 
sur l'étang de pêche situé en 1er plan.

Par rapport à ce que nous pouvons voir aujourd'hui, cette maison semble plus à l'ouest sur la CPA, l'étang de pêche semble ne pas exister à l'époque de la CPA.

Regardons un extrait de carte :

Extrait carte Bruyères

La maison est à droite d'une ligne droite qui relie le point de vue du Mirador à la Roche de Fouchon. Cette droite passe par l'angle formé par les deux rives de l'étang de Pointhaie (en haut à droite de l'étang).

Je repère cette ligne sur la CPA, ainsi que les rives de l'étang de Pointhaie, la Roche de Fouchon, les lignes de crêtes des forêts de Fouchon et de Pointhaie, la maison est à gauche de la ligne Mirador - Roche de Fouchon :

17 12 CPA Bruyères 2

(Cliquer sur la photo pour l'agrandir) 

je fais ensuite de même sur la photographie de décembre 2006, la maison est à droite de la ligne Mirador - Roche de Fouchon :

copie DSC 0125 DxO

(Cliquer sur la photo pour l'agrandir) 

puis je superpose la CPA (avec un facteur de transparence) sur la photo en jouant sur l'échelle de la CPA afin de faire coïncider la roche de Fouchon et les rives de l'étang de Pointhaie :

Photomontage Vue pointhaie

(Cliquer sur la photo pour l'agrandir)

Ce photomontage semble bien confirmer, selon les époques, la différence d'implantation de la maison située à l'intersection de la D420 et de la D423a.

Pourtant, lorsque je consulte le livre "Bruyères et les villages de sa contrée" de Jean CHAUMONT aux éditions Gérard LOUIS-Edition de l'Est, je lis page 31 :

"Carte-nuage de 1903 avec à sa gauche la ferme des Anges, devenue café Moulin et maintenant maison Huin."

Cette ferme des Anges est la maison qui fait l'objet de mon interrogation, quant à sa position. Il semblerait selon la description que je lis, que cette maison est bien la même aujourd'hui que la ferme des Anges de l'époque alors que la superposition CPA / Photo récente est discordante.

Fouchon 1

Vue sur Fouchon depuis la D 423a - photographie d'août 2004.

(Cliquer sur la photo pour l'agrandir)

Pour quelle raison ? La question reste entière et j'invite tout Bruyèrois qui en aurait l'explication, à bien vouloir écrire un commentaire afin que tous les visiteurs de BRUYÈRES-VOSGES puissent en profiter. Je l'en remercie par avance. 

Concernant l'étang de pêche, le photomontage montre qu'il se trouve hors du champ de prise de vue de la photo de la CPA.

Par contre une CPA de la vue sur l'étang de Pointhaie et l'Avison depuis la roche de Fouchon montre que l'étang de pêche de Pointhaie n'existait pas à l'époque.

36 02 CPA Bruyères

(Cliquer sur la photo pour l'agrandir)

  §§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

 

Tout s'explique : la ferme des Anges a été détruite pendant la guerre, la maison actuelle a été construite après la guerre.

Je tiens ces renseignements de Claude BAUMANN, qui a réagi très rapidement hier à la publication de cet article en ajoutant un commentaire et en m'adressant un courriel explicatif dont je reprend ci dessous la réponse qu'il apporte a mes interrogations : 

"Ferme des Anges devenue maison HUIN/DELAITE :

Cette ferme fut détruite durant les combats qui ont précédé la libération . Elle se situait en bordure de la route D420. Elle était occupée par la famille MOULIN (dont le père est mort aprés avoir mangé des champignons vénéneux en 1942 -1943!) Cette ferme fut l'objet de recherches, par La Sté Philomatique des Vosges, sur l'origine de l'appellation "FERME DES ANGES", il y avait à l'intérieur une chapelle très ancienne.

Les dommages de guerre furent utilisés pour construire la maison HUIN/DELAITE,par mon père en 1953-1954, non pas à l'emplacement de la ferme, mais sur la plateforme supérieure et légèrement déplacée sur la droite..

 

ETANG de PECHE:

EN 1903, les lacs n'éxistaient pas. Le grand lac figure sur une carte postale comportant un message du 16 septembre 1914: il fut donc réalisé entre 1903 et 1914, par Mr VALENCE. Le second lac (étang de pêche) ne figure sur aucune carte postale, mais il existait en 1940 et était couvert par la végétation et masqué par la sapinière plantée entre ces 2 lacs."

 

Je remercie très chaleureusement Claude BAUMANN  d'avoir répondu à mes interrogations et de partager ainsi ses connaissances avec les visiteurs de BRUYERES-VOSGES.

 

Ma photographie la plus récente du point de vue sur Pointhaie et Fouchon depuis le Mirador date d'avril 2011 :

PPX 8431

 (Cliquer sur la photo pour l'agrandir)

 Noter les travaux d'extension de l'Home du Cameroun  par rapport à la photo de décembre 2006.

Claude BAUMANN m'a très aimablement adressé  le scan de deux CPA de sa collection : 

ImageCl-Baumann fevr 2012 03

 (Cliquer sur la photo pour l'agrandir)

 

Notez que le lac de Pointhaie s'est appelé Lac d'Azur à une époque, titre que vous pouvez retrouver sur des CPA de ma collection.

 §§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

Galeries CPA - PHOTOS BRUYÈRES

01-L'Avison

 

02-La Basse de l'Âne - Le Buemont

 

03-Le Bayeux - La place Léopold - l'Hôtel de Ville

 

04-Les Casernes

 

05-La Chapelle de la Roche et la Fontaine Saint Georges

 

06-Le Château - La Chapelle Saint Blaise - La Cabée

 

07-Chemin de Fer

 

 

09-Commerces-Hôtels-Restaurants-Cafés

 

10-Défilés - Divers

 

11-Ecoles

 

12-Eglise

 

14-Les Etangs de Monplaisir et Pointhaie

 

Gérardmer, chars de la Fête des Jonquilles 2013

 

A voir dans les Vosges

Articles récents

UTILISATION DES PHOTOS

A l'exception de quelques photographies pour lesquelles je cite l'auteur qui m'autorise à les publier, je suis l'auteur de toutes les photographies que je présente sur BRUYÈRES-VOSGES.

Mes photographies ne sont pas libres de droit d'utilisation.

Toute personne désireuse d'utiliser une de mes photographies à des fins non commerciales, voudra bien m'en adresser la demande en utilisant le

Formulaire de contact (Cliquer sur le lien pour accéder au formulaire)

Je lui répondrai par courriel en lui demandant de préciser la source de la photo utilisée sous la forme :

" Photographie source blog

BRUYÈRES-VOSGES "

 http://www.bruyeres-vosges.fr/

Le demandeur auquel j'aurai accordé le droit d'utilisation pourra redimmensionner la photographie sans toutefois la recadrer.

Hébergé par Overblog