Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bruyères-Vosges

Bruyères-Vosges

Je développe ce blog depuis décembre 2005, afin de partager ma passion pour ma ville natale de Bruyères et ses environs. J'y présente photographies récentes et Cartes Postales Anciennes (CPA). J'y fais part de mes souvenirs et je décris des itinéraires de balade ainsi que les multiples sites touristiques à voir absolument. MES PHOTOGRAPHIES ET LES CPA DE MA COLLECTION NE SONT PAS LIBRES DE DROIT SAUF AUTORISATION QUE JE DONNERAIS SUR DEMANDE

cpa + photos bruyeres

Publié le par Philippe Poix
Publié dans : #CPA + Photos BRUYERES, #Ferroviaire, #bruyeres-vosges

Le tronçon BRUYÈRES à RAMBERVILLERS de la ligne MONT-SUR-MEURTHE à BRUYÈRES, a été mis en service le 10 octobre 1902.

Sa fermeture définitive date de juin 1980 pour le service voyageurs et de juin 1988 pour le service marchandises.

Selon les documents d'époque (Cartes postales anciennes, articles de presse etc.) la ligne prend parfois la dénomination de ligne de BRUYÈRES à RAMBERVILLERS ou Ligne de BRUYÈRES à MONT-SUR-MEURTHE.

Ci-dessous, vous pouvez consulter en cliquant sur les images pour les agrandir, les schémas et profils de la Ligne en 1935 et 1962.

(Un lien actif vous permet de visualiser les documents sources originaux)

Ligne BRUY-RAMBER (11 sur 18)

Le schéma de la Ligne n° 35 LUNÉVILLE à BRUYÈRES

telle que repris dans les Profils du Réseau des Chemins de Fer de l'Est en 1935.

Vous remarquerez qu'à BRUYÈRES, la Ligne venant d'ÉPINAL et se dirigeant vers SAINT-DIÉ était à double voie.

A droite, le schéma de la Ligne 23
7 (Numérotation SNCF) tel que repris dans les Profils Est 1962.

La guerre est passée par là, la Ligne venant d'ÉPINAL et se dirigeant vers SAINT-DIÉ est alors à voie unique.


Ligne BRUY-RAMBER (10 sur 18)

La raison de la rédaction de cet article est l'interrogation que j'ai au sujet du pont de Grebier, située entre BRUYÈRES et BELMONT-SUR-BUTTANT.
Quand j'ai commencé à collectionner les CPA de BRUYÈRES, je me suis empressé d'acheter deux CPA du pont de Grebier.

Ligne BRUY-RAMBER (2 sur 18)

Ligne BRUY-RAMBER (3 sur 18)

En 2004, je me suis rendu au Pont de Grébier pour le photographier afin de faire un montage CPA/Photo récente.
La ligne étant fermée au trafic depuis 1988, la végétation avait pris le dessus, mais ce qu'elle laissait apparaître, ne ressemblait en rien au pont maçonné en pierre des CPA. Juste un tablier béton reposant sur des piles cylindriques bétonnées.

Ligne BRUY-RAMBER (7 sur 18)

Me disant que le pont des CPA n'était peut-être pas à l'emplacement que je pensais, j'ai consulté la carte détaillée du secteur :

Ligne BRUY-RAMBER (5 sur 18)

Le pont de Grebier indiqué sur la carte est en fait le seul pont-route entre BRUYÈRES et BELMONT-SUR-BUTTANT. Les autres ouvrages d'art sont des ponts-rails. Il fallait donc se rendre à l'évidence, il semblerait bien que le pont de Grebier ait été reconstruit.

Entre temps, Claude BAUMANN m'a fait parvenir un document intéressant sur la tranchée de Grebier pratiquement au moment où j'ai fini par acquérir via un site de vente, la CPA de la tranchée de Grebier.

Ligne BRUY-RAMBER (9 sur 18)

Il est écrit : L'ouverture de la ligne Bruyères-Rambervillers-Lunéville, dont le premier tronçon devait être achevé en 1902, a été retardée d'un an à cause de l'effondrement des bords du ravin artificiel de Grebier. Qui s'en réjouit ? Madame Ferla qui tenait table d'hôtes rue d'Alsace : elle a eu comme pensionnaire cette même année des maçons italiens qui ont réalisé ces belles ogives de soutènement

A comparer plusieurs documents, il y a un quiproquo concernant l'année d'ouverture de la ligne entre BRUYÈRES et RAMBERVILLERS, il semblerait à la lecture de cet article que la ligne n'ait été ouverte qu'en 1903.

Ligne BRUY-RAMBER (4 sur 18)

J'ai eu plusieurs échanges avec Claude BAUMANN au sujet de ce pont, nous n'avons pas trouvé d'explication. Il fallait donc aller voir sur place.
C'est précisément ce que j'ai fait ce 12 avril 2013.

Descendant du col de l'Arnelle après avoir fait le Chemin de la Paix et de la Liberté auquel nous avions accédé à la Borne 6, depuis BIFFONTAINE (J'y reviendrai dans mon prochain article), mon frère s'arrête avant le pont de Grebier. Je remarque tout de suite qu'il a été dégagé. Il semble y avoir une différence d'âge entre les bordures du parapet et les piles et poutrelles béton du tablier.

Ligne BRUY-RAMBER (13 sur 18)

Franchissant le pont, je le photographie sous différents angles :

Ligne BRUY-RAMBER (17 sur 18)

Ligne BRUY-RAMBER (18 sur 18)

Puis je parcours le haut du talus de la tranchée de Grebier, car je voudrais savoir s'il reste des traces des ogives de soutènement construites par les maçons Italiens.
Mon regard est tout d'abord attiré par un animal qui me regarde fixement, ce n'est autre qu'un chevreuil surement étonné de se trouver dérangé à cet endroit. Dommage que je n'avais pas l'objectif adéquat monté sur l'appareil pour le photographier en gros plan.

Ligne BRUY-RAMBER (15 sur 18)

Au bout d'une vingtaine de secondes, il disparaîtra dans la tranchée.

Si la végétation s'est faite envahissante, je distingue alors bien le dessin des ogives que je recherchais :

Ligne BRUY-RAMBER (1 sur 18)

Depuis cette reconnaissance sur place, je suis persuadé que le pont maçonné en pierre de Grebier, a été reconstruit.

Une comparaison des photos faites en avril avec mes CPA me permet d'identifier une forte ressemblance des extrémités en pierre des parapets du pont :

Ligne BRUY-RAMBER (6 sur 18)

Je serais tenté de dire qu'il y aurait eu récupération de matériaux d'origine pour la reconstruction du pont de Grebier.
La grille d'origine a par contre été remplacée.

Si vous revenez à la première CPA de cet article, en agrandissant l'image par un clic, vous apercevrez le dessin des ogives entre la queue du train et l'arche du pont.

Ligne BRUY-RAMBER (12 sur 18)

Sur la photo ci-dessous prise en 2004, vous pouvez voir à la sortie de BRUYÈRES (à gauche de la photo), les traverses en croix et le damier rouge et blanc qui indiquent que la ligne de BRUYÈRES à RAMBERVILLERS n'est plus accessible :

Ligne BRUY-RAMBER (8 sur 18)

 

Pour finir, vous aurez remarqué que je n'ai pas la réponse ferme concernant la reconstruction du pont de Grebier. Je n'émets qu'une hypothèse. Curieusement, j'y suis passé je ne sais combien de fois dans ma jeunesse, mais je ne me souviens plus de ce pont.

D'avance, je remercie les visiteurs qui pourraient apporter une réponse précise à mon interrogation, en ajoutant un commentaire à cet article ou en m'écrivant à l'aide du formulaire de contact.

Je complèterai ensuite l'article avec toutes les précisions que je pourrai recevoir par commentaire ou formulaire de contact.

 

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

Voir les commentaires

Publié le par Philippe POIX
Publié dans : #CPA + Photos BRUYERES, #bruyeres-vosges, #Chapelle de la Roche

055PPX 3489 Pour moi, la Chapelle de la Roche est un symbole du patrimoine Bruyèrois, je n'avais pas cherché à connaître les raisons à l'origine de sa construction au pied de l'Avison.

 

C'est Claude BAUMANN qui m'a apporté la réponse en m'adressant des extraits du Tome III de Paul MICHELON .

Pour reprendre les explications de Claude BAUMANN, je rappelle que Paul MICHELON, Père de Jean MICHELON professeur d'anglais retraité, était un passionné d'histoire et de recherches, notamment sur les Gentilshommes de Laveline, il demeurait Ruelle de la Cabée et était l'auteur de plusieurs volumes déposés au cercle généalogique de Saint-Dié  (Voir l'article "BRUYERES-VOSGES : du côté de la Ferme des Anges")

 

 

img028

 

Pour en faciliter la lecture et la compréhension, je reprends ci dessous le texte de cet extrait :

 

" Bien que la Vierge de la Roche soit l'objet d'une vénération populaire, aucun document n'en mentionne l'origine. Tous nos renseignements reposent sur des traditions locales recueillies dans la <<Semaine Religieuse>> de 1889.
 

-Une singulière trouvaille-
 

<<Dans les premières années du XIX e siècle, un ouvrier nommé Mathias Prévôt bêchait dans une propriété appartenant à M. le docteur Jean-Baptiste Mougeot quand soudain, sous sa bêche, il rencontre une statue de la Vierge. Désireux de faire honorer Marie dont l'image s'offrait à lui d'une manière singulière, Mathias Prévôt court déposer la statue dans une niche naturelle d'une roche voisine.
 

Bientôt, le bruit de la trouvaille se répand dans les environs et de nombreux fidèles viennent prier aux pieds de la Vierge. Mais en prenant possession de ce coin de terre, Marie ne semblait-elle pas y demander un petit sanctuaire ?

<<Mougeot le comprit et fit construire la chapelle que l'on voit aujourd'hui.
<<Rappelons qu'à cette époque, la Grande et la Petite Avison n'étaient pas boisées, ainsi d'ailleurs que Helledraye, Buemont et Pointhaie. "

 

Extraits des pages 91 et 92 du Tome III de Paul MICHELON + extrait page 508 en annexe.

 

Extrait de la Page 508 du Tome III:

img027

 

 

" La Chapelle de ND de la Roche alors couverte en tuiles est actuellement recouverte de plaques de tôle. A l'intérieur la grille a été supprimée, l'encadrement entourant la niche abritant la statue a été enlevé pour redonner l'aspect primitif de la roche. L'emplacement très étroit entre l'autel et la grille a été agrandi afin de permettre au prêtre célébrant la messe, d'avoir les mouvements plus libres - mais de ce fait l'emplacement des bancs réservés au public s'est trouvé diminué.

 

Cette Chapelle fut construite par les soins de J.B. Mougeot et la statue de la Vierge fut trouvée par Mathias Prévôt Voir pages 91 - 92 de ce volume.

 

Il est très regrettable  que l'on aie pas conservé la pierre devant la grille, surmontée d'une vasque en pierre contenant des fleurs. Les deux pierres paraissaient très anciennes. La pierre debout a été jetée dans le ravin sous la chapelle et brisée. Mon intention était d'en sauver les débris mais ils ont disparu au bout de quelques semaines."

 

Voulant compléter cet article par quelques CPA et photographies de la Chapelle Notre Dame de la Roche, je me rends compte que la CPA de la page 508 du Tome III de Paul MICHELON est la CPA sur laquelle est mon Grand-Père paternel en tenue militaire. ( Voir l'article "BRUYÈRES-VOSGES : une CPA de grande valeur sentimentale")

 

06 11 CPA Bruyères

 

N'ayant pas encore eu l'opportunité d'acquérir une CPA de l'intérieur de la Chapelle de la Roche, je présente deux photographies prises alors que la porte de la Chapelle n'était pas encore verrouillée.
Depuis, les actes de vandalisme ont hélas obligé à interdire l'accès de l'intérieur de la Chapelle.

 

016 DSC 0170 DxO

Décembre 2006

 

018 DSC 0175 DxO

Décembre 2006

 La Chapelle Notre-Dame de la Roche depuis quelques années (Cliquer sur les images pour les agrandir) :

004 DSCN4042

Mars 2004

 
 007 DSCN4048

Mars 2004

 

010 DSC 0032

Décembre 2004

 

013 DSC 0165 DxO

Décembre 2006

 

 020 DSC 0178 DxO

Décembre 2006

 

022 BRUYERES Mai2009 136 DxO

Mai 2009

 

027 BRUYERES Mai2009 156 DxO

Mai 2009

 

033 PPX 0758 DxO raw

Avril 2010

 

038 PPX 0771 DxO raw

Avril 2010

 

043 ChapelleRocheOct2010 03

Octobre 2010

 

044 ChapelleRocheOct2010 01

Octobre 2010

 

051 PPX 2498

Avril 2012

 

056PPX 3490

Août 2012

 

055PPX 3489

Août 2012

 

* Pour voir plus de photographies de la Chapelle Notre-Dame de la Roche, consulter l'album "06-Chapelle de la Roche et Fontaine Saint-Georges"

* Pour voir plus de CPA, consulter l'album "01_CPA-BRUYERES-Cat-1a18"

 

Tous mes remerciements vont à Paul MICHELON, Jean MICHELON et à Claude BAUMANN pour l'aide précieuse apportée afin d'enrichir  l'aspect historique de BRUYÈRES sur ce blog.

Les visiteurs de BRUYÈRES-VOSGES sauront désormais que la Chapelle de la Roche a été édifiée par Jean Baptiste MOUGEOT sur sa propriété, à l'endroit où Mathias PRÉVOT, avait découvert au début du XIX ème siècle, une statue de la Vierge en bêchant . 

 


§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

 

Complément apporté le 02 Janvier 2013 :

 

Dans cet article, je relate le fait que la Chapelle de la Roche est aujourd'hui fermée suite à divers actes de vandalisme.

Suite aux échanges par commentaires que je viens d'avoir avec Claude BAUMANN au sujet de la plaque scellée en façade de la Chapelle, je publie ci-dessous une photographie de cette plaque.

 

014 DSC 0166 DxO

Photographie Décembre 2006

 

Cette plaque nous apprend que les actes de vandalisme ne sont pas nouveaux, il y a de tout temps des indélicats puisque 35 ex-votos ont été brisés en Novembre 1937. La restauration a été menée par l'Abbé H. CLAUDE, Curé de BRUYÈRES.

 

La plaque est située sur le contrefort gauche de la Chapelle de la Roche, comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous :

 

Plaque H-CLAUDE BRUYERES Chapelle-Roche Avril2011

(Photographie prise en Avril 2011 lorsque nous avons eu le plaisir de faire visiter BRUYÈRES à Nobuyo et Mioko, touristes Japonaises -Voir l'article "Avril 2011 : naissance d'une amitié Franco-Japonaise à BRUYERES-VOSGES")

 

 

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

Voir les commentaires

Publié le par Philippe Poix
Publié dans : #CPA + Photos BRUYERES, #bruyeres-vosges, #Chapelle de la Roche, #Fontaine Saint Georges

Août 2012 représente pour moi une découverte de l'Avison, je m'explique :

- La découverte de la tête sculptée de l'Avison que je relate dans mon précédent article "BRUYERES-VOSGES : à la recherche de la tête sculptée de l'Avison",

- La découverte du nouvel aménagement du secteur de la Chapelle de la Roche et de la Fontaine Saint-Georges.
 

Lors de mon séjour d'avril 2012, je m'étais étonné de voir ce secteur un peu remué. Je m'étais rassuré en lisant sur un compte rendu de Conseil Municipal que ce secteur devait faire l'objet de travaux d'aménagement.

J'avais vu en juin, les premières photographies sur le blog de Martine Schnöering (voir la réponse que j'avais apportée à un commentaire sur l'article "BRUYERES-VOSGES, vers un nouvel aménagement au pied de l'Avison").

Voir et photographier ce nouvel aménagement, faisait donc partie de mes priorités pour ce séjour d'Août 2012.
 

Parcourons maintenant ce nouvel aménagement : descendant du Chemin de l'Avison, mon regard se porte immédiatement sur cette balustrade en bois qui remplace une vieille rambarde dont il ne restait plus grand chose.

053PPX 3487

 

Je remarque également que de grands arbres ont été préservés, face à la chapelle. J'avoue que lors de mon passage en avril, j'avais surtout remarqué ceux qui avaient été coupés.

054PPX 3488


Le chemin a été aménagé, nivelé et un mur de soutènement fait de rondins de bois retient les terres.

056PPX 3490


En descendant vers la Fontaine Saint-Georges, je remarque que le chemin a été refait, ainsi qu'un assainissement dans cette zone particulièrement humide.
A gauche, un amoncellement de pierres permet de renforcer la structure.

A droite, un mur de rondins de bois pour retenir pierres et terre qui seraient tentées de traverser le chemin

057PPX 3491


Arrivant à l'intersection qui mène à la Fontaine Saint-Georges, le panneau de balisage n'a pas quitté sa place,

058PPX 3492


Un regard en arrière permet de bien mesurer le confort du chemin ainsi aménagé, de mémoire, il était plutôt caillouteux et humide auparavant,

059PPX 3493


Un escalier réalisé avec des rondins de bois mène à la fontaine en contrebas.

060PPX 3495

 

061PPX 3496


Le nouvel aménagement n'est pas sans rappeler, la Fontaine Saint-Georges telle que nous pouvons la voir sur les cartes postales anciennes.

Notons qu'il y avait à l'époque une petite niche qui abritait une statuette de Saint-Georges probablement. Difficilement concevable aujourd'hui quand on sait que la Chapelle de la Roche est fermée au public depuis les actes de vandalisme qui y ont été commis.

064PPX 3500

 

19 06 CPA Bruyères

 

19 07 CPA Bruyères

 

 

066PPX 3502


La photographie ci-dessous s'imposait, pour faire la comparaison avec la carte postale ancienne qui suit.

067PPX 3504

 

19 04 CPA Bruyères


En revoyant cette photographie de la Fontaine Saint-Georges, prise en avril 2010, il est aisé de voir la transformation réussie du site.

035 PPX 0763 DxO raw

 

 

063PPX 3498

 

069PPX 3506


Du haut de l'escalier qui mène à la Fontaine Saint-Georges, on distingue la Chapelle de la Roche, 

071PPX 3508


Le chemin a été refait de la Chapelle de la Roche jusqu'au parking du parcours sportif de la Petite Avison

072PPX 3509


La Fontaine Saint-Georges, vue du chemin qui relie la Chapelle de la Roche à la petite Avison

073PPX 3510


Puis je fais une dernière photographie de la Chapelle de la Roche, 

074PPX 3512


C'est à ce moment que je rencontre alors Dominique de l'Office National des Forêts, qui me conduira à la tête sculptée de l'Avison.

Une restauration de ce secteur qui est donc à mon avis très réussie, je dirai même que la Fontaine Saint-Georges connaît un renouveau. La seule suggestion que je me permettrais de faire, serait de déplacer la poubelle d'origine située à droite de la Chapelle, à un endroit si possible moins visible.
 

En conclusion, je suis revenu pleinement satisfait de cette découverte du secteur de la Chapelle de la Roche et de la Fontaine Saint-Georges ainsi aménagé. Ces travaux contribuent à la mise en valeur du patrimoine bruyèrois.

Toutes les photographies de cet article sont reprises dans l'album photos "06-Chapelle de la Roche et Fontaine St-Georges"

 

Bientôt sur BRUYÈRES-VOSGES : les origines de la Chapelle de la Roche avec la contribution de Claude BAUMANN.

 

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

Voir les commentaires

Publié le par Philippe POIX
Publié dans : #CPA + Photos BRUYERES, #bruyeres-vosges, #Lavoir

Lorsque j'ai fait l'acquisition de la carte postale ancienne qui représente le Café Blaise (ou Restaurant de l'Avison), rue du Lavoir je me suis empressé d'essayer de le localiser en recherchant dans mes nombreuses photographies de BRUYÈRES.

 

10 38 CPA Bruyères

(Cliquer sur l'image  et les photographies de cet article pour les agrandir)

 

Au départ, je faisais le rapprochement avec une maison qui se situe en lisière de forêt de l'Avison, mais qui domine le quartier du Lavoir.

Je me suis vite rendu compte qu'il n'en était rien, le Café Blaise n'étant pas une maison isolée, mais intégrée dans un alignement de maisons de ville à murs mitoyens.

Je recherchai alors une photographie de la rue du Lavoir, côté Avison qui me permettrait de comparer une maison actuelle avec l'ancien Café Blaise.
Mon choix se porta sur une photographie d'octobre 2010, prise en début de matinée :

PPX 5224-3

 

 D'après la CPA, l'ancien Café Blaise se trouve encadré de deux maisons plus hautes. Il comporte deux fenêtres en rez-de-chaussée et deux autres fenêtres à l'étage. Ces fenêtres ont la particularité d'être cintrées c'est à dire que leur bord supérieur arrondi est en forme d'anse de panier. La porte d'entrée également cintrée est pratiquement accolée à la fenêtre gauche.

 

A l'examen de la photographie ci-dessus, il apparait que la cinquième maison en partant de la gauche présente ces particularités.

Un zoom permet de confirmer cette similitude flagrante avec la CPA :

Café Blaise

Vous noterez également que par rapport à l'époque de la CPA, la maison située à droite de l'ancien café Blaise, a fait l'objet de travaux de surélévation.

PPX 5224-1

 

Les visiteurs de BRUYÈRES-VOSGES connaissent le plaisir que j'ai à comparer BRUYÈRES autrefois et aujourd'hui. Dans le cas présent, cette comparaison est d'autant plus facilitée que la façade n'a pas subi de modification d'aspect au niveau de ses ouvertures. C'est intéressant de pouvoir identifier une maison qui a connu une réelle activité dans le commerce Bruyèrois par le passé. 

La carte postale ancienne permet de faire facilement ces comparaisons.

Cet exercice m'amène à méditer sur l'avenir et je ne suis certainement pas le seul. A la vitesse du développement des technologies que nous connaissons, qui peut dire si les fichiers photos informatiques d'aujourd'hui seront toujours exploitables dans un siècle ? Alors que les cartes postales anciennes précieusement collectionnées par des passionnés seront toujours là pour témoigner du début des années 1900.

 

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

Galeries CPA - PHOTOS BRUYÈRES

01-L'Avison

 

02-La Basse de l'Âne - Le Buemont

 

03-Le Bayeux - La place Léopold - l'Hôtel de Ville

 

04-Les Casernes

 

05-La Chapelle de la Roche et la Fontaine Saint Georges

 

06-Le Château - La Chapelle Saint Blaise - La Cabée

 

07-Chemin de Fer

 

 

09-Commerces-Hôtels-Restaurants-Cafés

 

10-Défilés - Divers

 

11-Ecoles

 

12-Eglise

 

14-Les Etangs de Monplaisir et Pointhaie

 

Gérardmer, chars de la Fête des Jonquilles 2013

 

A voir dans les Vosges

Articles récents

UTILISATION DES PHOTOS

A l'exception de quelques photographies pour lesquelles je cite l'auteur qui m'autorise à les publier, je suis l'auteur de toutes les photographies que je présente sur BRUYÈRES-VOSGES.

Mes photographies ne sont pas libres de droit d'utilisation.

Toute personne désireuse d'utiliser une de mes photographies à des fins non commerciales, voudra bien m'en adresser la demande en utilisant le

Formulaire de contact (Cliquer sur le lien pour accéder au formulaire)

Je lui répondrai par courriel en lui demandant de préciser la source de la photo utilisée sous la forme :

" Photographie source blog

BRUYÈRES-VOSGES "

 http://www.bruyeres-vosges.fr/

Le demandeur auquel j'aurai accordé le droit d'utilisation pourra redimmensionner la photographie sans toutefois la recadrer.

Hébergé par Overblog