Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bruyères-Vosges

Bruyères-Vosges

Je développe ce blog depuis décembre 2005, afin de partager ma passion pour ma ville natale de Bruyères et ses environs. J'y présente photographies récentes et Cartes Postales Anciennes (CPA). J'y fais part de mes souvenirs et je décris des itinéraires de balade ainsi que les multiples sites touristiques à voir absolument.

Publié le par Philippe Poix
Publié dans : #bruyeres-vosges, #CPA + Photos BRUYERES, #Ferroviaire

Située sur la ligne à voie unique qui relie Epinal à Saint Dié des Vosges, la gare de Bruyères permet le croisement des trains. Cliquer sur l'album photos "Nouvel album le Ferroviaire à BRUYÈRES" pour voir plus d'images.



Chemin de Fer d'Autrefois

 

Je ne vous cacherai pas que j'éprouve une certaine nostalgie lorsque je pense au chemin de fer d'autrefois qui desservait notre région : la ligne de Bruyères à Rambervillers, celle de Laveline-Devant-Bruyères à Gérardmer, les autorails Picasso surnommés ainsi par leur cabine de conduite surélevée et déportée, les trains grande ligne qui faisaient alors le parcours Paris - Gérardmer tirés par une machine à vapeur, la desserte marchandises également tractée ou poussée par un machine à vapeur.

Certes, j'exagère quelque peu en employant le terme d'autrefois, ce n'est pas si vieux. C'est en effet beaucoup plus récent que les cartes postales anciennes que je présente dans cet article. J'ai en effet connu la vapeur dans ma jeunesse jusqu'aux années soixante - soixante dix.

Autant les machines électriques actuelles, symboles de force tranquille, ne semblent pas mériter leur puissance, autant la machine à vapeur, très expressive; montre que l'effort qu'elle transmet à ses roues motrices n'est pas produit sans peine. Le cadencement harmonieux de l'embiellage en plein effort, l'échappement de la vapeur des cylindres,  les volutes de fumées, le sifflet strident, tous ces signes caractéristiques laissent à penser que la locomotive à vapeur est non seulement une merveilleuse mécanique mais aussi une machine pleine de vie , elle inspire la force méritée et le respect.




Chemin de Fer d'Aujourd'hui


La desserte par chemin de fer a toute son importance dans la vie d'une commune.

La gare de Bruyères située sur la ligne à voie unique Epinal - Saint-Dié, permet le croisement des trains qui circulent en sens inverse, l'un se dirigeant d'Epinal à Saint-Dié, l'autre de Saint-Dié à Epinal .

Ce 09 Août 2004 au matin, alors que je revenais à Bruyères par la route de Gérardmer, le clignotement des feux du passage à niveau, le tintement des sonneries et l'abaissement des barrières m'invitèrent à marquer l'arrêt avec mon véhicule. Je garai ma voiture sur un terre plein situé à proximité, puis je me dirigeai numérique prêt à déclencher, vers le passage à niveau. J'observai alors le cycle de croisement des deux autorails tout en prenant une série de photos que je vous invite à consulter sur l'album photos "Chemin de fer".

D'accord, quoi de plus banal que le croisement de deux autorails me direz vous. Deux raisons à cela.
D'une part, déformation professionnelle sans doute car j'exerce une activité dans le domaine de la signalisation ferroviaire, pour la raison que j'ai toujours un oeil attentif sur le domaine du chemin de fer.
D'autre part, ce chemin de fer à la campagne loin de la région parisienne, la simplicité de ses équipements, ce décor sur fond de forêt vosgienne et de brume matinale percée par un soleil levant à contre jour ont pour moi un charme certain.

Par le passé, l'arrêt de l'exploitation de la ligne a été envisagé, baisse de fréquentation de usagers sans doute due à la croissance de l'automobile. Heureusement ces idées n'ont jamais abouti.
Espérons que la future ligne du TGV-EST et l'électrification des lignes vosgiennes Nancy - Epinal - Remiremont et Nancy - Saint-Dié susciteront chez le voyageur l'idée de finir leur trajet en empruntant la ligne Epinal -Saint-Dié ce qui permettra d'en pérenniser l'exploitation.

Le chemin de fer contribue pour moi à témoigner de la vie, de l'activité d'un pays, d'une région. Quoi de plus amorphe qu'une ligne désaffectée ? Il est important à mes yeux de conserver un patrimoine ferroviaire en vie.

Aujourd'hui 22 juin 2007, cela va faire deux semaines que le TGV EST a été mis en exploitation, moi qui traverse matin et soir la Gare de l'Est, je peux vous dire que c'est un réel plaisir que je ressens quand je vois tous ces voyageurs en partance pour l'est de la France. Je constate un trés sérieux regain d'activité du transport de voyageurs.

 
 
 






Commenter cet article

chappellaz 31/05/2013 15:36

Bonjour, je viens de découvrir votre magnifique site grâce à une amie qui me demande de faire des recherches sur son père arrêté à Bruyères le 22.06.1940 et envoyé au stalag VIII A de Görlitz.
Pourriez-vous me dire ce qui s'est exactement passé ce jour là? Y a-t-il des articles de presse? Sauf erreur de ma part, je ne trouve aucune photo du mur des fusillés de 1940. Vous pouvez si vous
avez le temps me répondre à mon adresse personnelle. Un grand merci d'avance et merci aussi pour cet extraordinaire site.

Philippe Poix 31/05/2013 16:28



Bonjour, je viens de lire avec intérêt votre commentaire. Si je nai pas d'élément qui me permette de dire ce qui s'est passé le 22 juin 1940, je pense que c'est la conséquence directe de ce qui
s'est passé le 21 juin 1940. Pierre MOULIN, fondateur du Chemin de la Paix et de la Liberté à Bruyères, donne les explications dans la description qu'il fait du stop 35 Mur des Fusillés, sur le
Guide  du Chemin de la Paix et de la Liberté qu'il a publié.


Je vous envoie ces explications sur votre adresse mail personnelle, j'ajoute également que ce guide est en vente à l'Office du Tourisme Bruyères Vallons des Vosges, rue du Cameroun à Bruyères.


Je suis allé à Bruyères au mois d'avril pour compléter ma collection de photographies de Bruyères en rapport avec le Chemin de la Paix et de la Liberté, je ne les ai pas encore publiées, je
devrais le faire le mois qui vient. Le mur des Fusillés est situé ruelle du Pré Leduc, entre la rue de la 36ème Division Américaine et les anciens abattoirs de Bruyères. Je n'ai pas l'emplacement
exact de ce mur à proprement parler, je vous mettrai également ces photographies.


Bien cordialement,


Philippe POIX



Bernard 09/02/2006 21:57

Dés notre plus tendre enfance, le train représentait un trait d'union indispensable vers nos semblables, vers des contrées inconnues. Notre avenir était au bout des rails:
je me souviens lorsque j'étais gamin, qu'en fin d'aprés-midi, lors de la promenade dominicale, nous hâtions le pas en entendant siffler le train; Nous ne voulions pour rien au monde le louper; au-dessus d'un pont ou dans la prairie nous le voyions alors sortir ou rentrer dans le tunnel. Mon imagination galopait alors au rythme d'un cheval"vapeur".
Qu'est-ce qui m'attendait au bout de ces rails? C'était toujours une source d'émerveillement, le monde s'offrait à moi!
Et c'est en partie grace à la gare de Bruyères que j'ai connu celle qui allait devenir ma bien aimée, mais çà c'est une autre histoire!
Philippe , félicitations pour ton site!
Bernard

poix f 20/01/2006 13:58

Bravo, c'est encore plus simple et plus complet que le site, je l'ai parcouru en "diagonale", mais je prendrai plus de temps pour le consulter.
Bel effort...à poursuivre !
François

Galeries CPA - PHOTOS BRUYÈRES

01-L'Avison

 

02-La Basse de l'Âne - Le Buemont

 

03-Le Bayeux - La place Léopold - l'Hôtel de Ville

 

04-Les Casernes

 

05-La Chapelle de la Roche et la Fontaine Saint Georges

 

06-Le Château - La Chapelle Saint Blaise - La Cabée

 

07-Chemin de Fer

 

 

09-Commerces-Hôtels-Restaurants-Cafés

 

10-Défilés - Divers

 

11-Ecoles

 

12-Eglise

 

14-Les Etangs de Monplaisir et Pointhaie

 

Gérardmer, chars de la Fête des Jonquilles 2013

 

A voir dans les Vosges

Articles récents

UTILISATION DES PHOTOS

A l'exception de quelques photographies pour lesquelles je cite l'auteur qui m'autorise à les publier, je suis l'auteur de toutes les photographies que je présente sur BRUYÈRES-VOSGES.

Mes photographies ne sont pas libres de droit d'utilisation.

Toute personne désireuse d'utiliser une de mes photographies à des fins non commerciales, voudra bien m'en adresser la demande en utilisant le

Formulaire de contact (Cliquer sur le lien pour accéder au formulaire)

Je lui répondrai par courriel en lui demandant de préciser la source de la photo utilisée sous la forme :

" Photographie source blog

BRUYÈRES-VOSGES "

 http://www.bruyeres-vosges.fr/

Le demandeur auquel j'aurai accordé le droit d'utilisation pourra redimmensionner la photographie sans toutefois la recadrer.

Hébergé par Overblog