Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bruyères-Vosges

Bruyères-Vosges

Je développe ce blog depuis décembre 2005, afin de partager ma passion pour ma ville natale de Bruyères et ses environs. J'y présente photographies récentes et Cartes Postales Anciennes (CPA). J'y fais part de mes souvenirs et je décris des itinéraires de balade ainsi que les multiples sites touristiques à voir absolument.

Publié le par Philippe Poix
Publié dans : #Bruyeres-environs, #CHAMP-le-DUC

Si CHAMP-le-DUC est célèbre pour son église romane de toute beauté, j'y ai consacré l'article Voisine de BRUYÈRES-VOSGES : l'église Notre Dame de CHAMP-le-DUC", il y a un autre centre d'intérêt beaucoup moins visible.

Certes en comparaison, il n'est pas sur la même échelle que l'église romane, mais il est tout de même intéressant à connaître et à voir, il s'agit du travail à ferrer.

Le travail à ferrer de CHAMP-le-DUC

Le travail à ferrer de CHAMP-le-DUC

Ce travail est situé non loin de la Mairie de CHAMP-le-DUC.

Je me souviens avoir observé plusieurs fois dans ma jeunesse, le maréchal ferrant de CHAMP-le-DUC qui ferrait un cheval immobilisé dans ce travail fixe.

Depuis, j'ai eu plusieurs fois l'occasion de passer à proximité, sans prendre le temps de m'y arrêter.

Cette année, je me suis décidé le 11 mai, à y aller spécialement pour le photographier afin de présenter ce témoin du passé sur BRUYÈRES-VOSGES.

L'emplacement du travail à ferrer de CHAMP-le-DUC

Le travail est principalement constitué d'un châssis en bois dont quatre pieux de forte section sont solidement fixés au sol. 

CHAMP-le-DUC : un travail à ferrer, témoin du passé

Des sangles en cuir passées sous le ventre de l'animal, étaient suspendues à des chaines, elles-mêmes accrochées à des axes longitudinaux en partie haute du châssis. 

Un treuil à cliquet anti-retour permettait d'enrouler les chaines autour de l'axe en rotation, permettant ainsi de tendre les sangles en cuir afin d'immobiliser l'animal.

CHAMP-le-DUC : un travail à ferrer, témoin du passé

Sans remonter très loin dans les années précédentes, je me souviens avoir vu les sangles aujourd'hui disparues. Peut-être ont-elles été justement enlevées afin de ne pas disparaître. Je ne sais pas.

Toujours est-il que ce travail à ferrer est un témoin du passé qu'il est important de préserver.

Le travail servait à l'époque pour ferrer les bœufs utilisés dans les travaux agricoles et les chevaux, avant qu'ils ne soient remplacés par le tracteur et les véhicules à moteur.

Les bœufs utilisés dans les travaux agricoles.

Les bœufs utilisés dans les travaux agricoles.

Les bœufs n'étaient pas seulement utilisés dans les travaux agricoles. Comme le montre la carte postale ancienne ci-dessous,  ils tractaient des charrettes de blessés pendant la première guerre mondiale.

CHAMP-le-DUC : un travail à ferrer, témoin du passé

Quant au cheval, c'est une force de la nature mise à contribution dans bien des domaines. Je crois que la plus spectaculaire est bien le débardage dans les forêts vosgiennes.

Un passé qui n'est finalement pas si loin et qu'il est bon de rappeler.

§§§§§§§§§§§§§§§

Deux sites dont je recommande la visite :

Commenter cet article

philippe 01/11/2015 16:55

magnifique retour dans le passé! enfant,à la fin de la dernière guerre, j'ai habité en face d'un maréchal-ferrant et j'ai eu le plaisir d'actionner le gros soufflet de la forge! c'était un plaisir! mais il n'y avait que quelques chevaux! le reste, c'était de la forge! j'adorais l'odeur! merci pour cet article!

Galeries CPA - PHOTOS BRUYÈRES

01-L'Avison

 

02-La Basse de l'Âne - Le Buemont

 

03-Le Bayeux - La place Léopold - l'Hôtel de Ville

 

04-Les Casernes

 

05-La Chapelle de la Roche et la Fontaine Saint Georges

 

06-Le Château - La Chapelle Saint Blaise - La Cabée

 

07-Chemin de Fer

 

 

09-Commerces-Hôtels-Restaurants-Cafés

 

10-Défilés - Divers

 

11-Ecoles

 

12-Eglise

 

14-Les Etangs de Monplaisir et Pointhaie

 

Gérardmer, chars de la Fête des Jonquilles 2013

 

A voir dans les Vosges

Articles récents

UTILISATION DES PHOTOS

A l'exception de quelques photographies pour lesquelles je cite l'auteur qui m'autorise à les publier, je suis l'auteur de toutes les photographies que je présente sur BRUYÈRES-VOSGES.

Mes photographies ne sont pas libres de droit d'utilisation.

Toute personne désireuse d'utiliser une de mes photographies à des fins non commerciales, voudra bien m'en adresser la demande en utilisant le

Formulaire de contact (Cliquer sur le lien pour accéder au formulaire)

Je lui répondrai par courriel en lui demandant de préciser la source de la photo utilisée sous la forme :

" Photographie source blog

BRUYÈRES-VOSGES "

 http://www.bruyeres-vosges.fr/

Le demandeur auquel j'aurai accordé le droit d'utilisation pourra redimmensionner la photographie sans toutefois la recadrer.

Hébergé par Overblog